Mobile, desktop et autres usages – le cas du financial times

Le mobile et les tablettes sont désormais presque partout. Le boom de l’internet passe dès aujourd’hui et encore plus demain par le canal du mobile au sens large -incluant smartphone et tablettes. Logiquement les usages de l’internet et des sites s’en trouvent bouleversés. Pour illustrer cela, le financial times a publié quelques statistiques très intéressantes…

picto-responsive

Le financial times a donc publié quelques statistiques concernant les supports utilisés par les internautes pour se connecter au site internet du célèbre quotidien économique – pour ceux qui ne connaîtraient par le financial times- en fonction du support, de la journée de la semaine et de la tranche horaire. Une bonne information qui a priori doit avoir le même pattern sur de nombreux quotidiens.

 

515ee88b-5768-4233-b677-6a080a547b05

 

Un usage du desktop en semaine le matin

Loin d’être mort, les statistiques sur le graphique en bleu ci dessus montrent que les internautes ont tendance à se connecter depuis leur ordinateur à leur arrivée au bureau. Premier réflexe en arrivant au travail : se tenir au courant de l’actualité. Normal pour un lectorat majoritairement composé de cadres ayant besoin de cette information pour commencer leur journée.

Intéressant de constater qu’au fur et à mesure de la journée la fréquentation du site diminue inexorablement pour s’effondrer à partir de 17h.

Le mobile: tôt le matin et le samedi

Le mobile connaît deux pattern différents.

Les lecteurs du financial times se connectent tôt le matin, à leur réveil, pendant qu’ils sont dans les transports en commun d’où le pic que vous pouvez constater chaque jour de semaine avant le pic bleu. Il serait intéressant à ce titre de pouvoir comparer le taux de cannibalisation entre ces lecteurs: quel est le % des internautes qui se sont connectés depuis leur mobile le matin avant d’arriver au bureau se reconnectent sur le site à leur arrivée.

les internautes se connectent au site du financial times le week-end et plus particulièrement le samedi depuis leur terminal mobile (smartphone et/ou tablette). Le confort d’utilisation est bien privilégié. Les deux supports ne se cannibalisent pas et sont bien complémentaires.

Un contenu différent

Belle complémentarité donc entre les deux outils. Il y a cependant fort à parier que les contenus visualisés ne seront pas les mêmes pendant le week-end et la semaine.

On pourrait parier une sur une sur-représentation des sections arts et culture pendant le week-end versus pendant le reste de la semaine où l’actualité boursière y est sur-représentée. Logique.

Connaître les temps de connexion et les supports utilisés par les internautes peut donner des idées aux webmarketeurs, en proposant par exemple des jeux ou des infos exclusives sur le support mobile uniquement afin de développer la fidélité du lectorat sur ce support et à encourager les lecteurs desktop d’aller y faire un tour le week-end.

Découvrez notre séléction de produits shopping