Qu’est ce qu’une eau potable ?

L’eau est dite potable quand un homme peut en boire sans mettre en danger sa santé. Pour être certain de la définition de l’eau potable, des normes ont été mises en place au fur et à mesure et des certifications sont apparues jusqu’à l’obligation pour un employeur de mettre à disposition de ses employés une source d’eau potable.

L’eau définie comme potable ne doit notamment pas contenir d’agent pathogène (comme c’est le cas des virus ou autres bactéries). La composition chimique et sa teneur en certains éléments est aussi limitée. Les phosphates, métaux lourds, hydrocarbures  et autres nitrates doivent être limitées.

L’eau potable, en bref.

Au delà de la composition chimique, l’eau potable doit être claire et avoir un goût agréable à boire. Il existe des milliers de type d’eau potable et certaines personnes se sont spécialisées dans la détection et reconnaissance des goûts des eaux. Le goût est souvent déterminé par la composition de l’eau en sels minéraux dissous. Ces sels minéraux sont d’ailleurs indispensables aux organismes vivants.

Pour donner une illustration du contrôle des normes de l’eau, il existe de nos jours plus de 70 critères ou standards pour définir une eau comme potable. Ces critères étaient au nombre de 6 au début du siècle. L’eau, essentielle à la vie, est un produit très réglementé.

Il existe 2 types de méthodologie pour déterminer du caractère potable de l’eau ou non. La première méthode est dite expérimentale : elle consiste au test directement sur des cellules humaines ou animales. La deuxième méthode est dite épidémiologique, on compare les impacts sur la situation sur deux populations test, l’une exposée à l’eau et l’autre non, les critères et modes de vie étant semblables dans les deux groupes étudiés pour ne pas fausser l’étude.

L’eau potable en entreprise

Mettre en place au sein de votre entreprise une fontaine à eau par un prestataire digne de confiance est dès lors très important.

Découvrez notre séléction de produits shopping