Quelques techniques pour améliorer sa trésorerie

Comme tous les bons entrepreneurs, vous avez compris que gérer le cash de votre activité est vital pour celle-ci: employés et avenir de l’entreprise, tout repose sur le cash.

S’il est une chose que les dirigeants d’entreprise ont appris de la crise, c’est justement l’importance que revêt la gestion de la trésorerie. De nombreuses entreprises n’ont pas su résister pendant la crise du fait d’une mauvaise gestion de leur cash.

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées pour améliorer votre trésorerie, je vais essayer modestement d’en détailler quelques unes. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Réduire le délai des créances client.

Chaque créance client qui n’est pas sur le compte de votre entreprise présente un risque et une perte : un risque accru de non paiement plus le délai s’allonge et une perte dans la mesure où cette somme pourrait être investie dans un autre projet ou simplement placée. En cas d’augmentation soudaine de l’activité, la masse de capitaux immédiatement mobilisable est plus faible.

Pour améliorer ce délai, encore faut-il pouvoir systématiser la chasse aux impayés, mais cela est consommateur de temps et requiert une énergie de tous les instants.

 

Offrez des rabais sur une base continue

Offrir des rabais sur une base continue signifie être prêt à accorder une remise à vos clients en échange d’un paiement à l’avance. Cette technique va à coup sûr dégrader votre résultat net mais aura pour impact une nette amélioration de votre trésorerie, le montant facturé étant touché par votre entreprise avant la prestation.

C’est déjà le cas dans de nombreuses industries, comme celle de la presse qui accorde souvent des promotions en échange d’un paiement à l’avance.

Utilisez le factoring

Le factoring (affacturage en français) consiste en la chose suivante : Votre banque vous paye directement vos créances client pour vous dégager de la liquidité moyennant un pourcentage de rémunération (en général autour de 5%). Cette technique n’est pas la panacée des grands groupes, récemment de nombreuses banques se sont mises à proposer à leurs clients entreprise des solutions de factoring.

Mutualisez vos achats

Les petites entreprises devraient passer par des centrales d’achat: passer par ce système permet de réaliser de belles économies, notamment sur les frais généraux. Pour les entreprises de service, il faudra par exemple surveiller les coûts de téléphonie ainsi que les achats de fournitures diverses. Une solution peut être par exemple pour le téléphone de vous renseigner sur les téléphones sur IP (même principe que les box que tout le monde a chez soi). Vous pourrez trouver plus d’informations sur ces solutions en cliquant ici.

De même pour les fournitures de bureau: pensez à passer par des plateformes spécialisées pouvant vous proposer de bons prix.

Louez au lieu d’acheter

La location peut être un excellent moyen d’améliorer votre trésorerie: Louer signifie en effet ne pas avoir à débourser l’intégralité ou la quasi-intégralité de la somme à un moment donné et donc de garder disponible cette somme pour autre chose.

C’est le principal avantage notamment du leasing auto: permettre d’améliorer sa trésorerie.Cette solution permet aussi de ne pas avoir à supporter une augmentation des dotations aux amortissements et de pouvoir proposer à vos collaborateurs régulièrement du matériel de qualité en bon état.


Allongez le délai de paiement envers  vos fournisseurs

La tâche s’avère plus difficile à effectuer : ce temps moyen de paiement que vous accordent vos fournisseurs pour le paiement peut s’allonger mais si cet allongement prend de fortes proportions, il y a des chances pour que vos relations commerciales se détériorent par la suite. En outre, ce temps moyen est souvent imposé par le marché : faire cavalier seul dans ces conditions est donc périlleux.

Consultez votre expert-comptable

Consultez le régulièrement sur cette problématique. Un expert-comptable peut vous aider à structurer votre entreprise de façon à améliorer votre trésorerie en pointant du doigt des dysfonctionnements et des zones d’upside.

Optimisez votre fiscalité

Votre fiscalité peut être optimisée: Le plafonnement de la taxe professionnelle à 3,5% se calcule sur la base de la valeur ajoutée, indépendamment du CA réalisé. Atteindre le plafond peut être une première option. Transférez des charges exceptionnelles en charges courantes pour payer moins de taxe professionnelle.  Investissez dans la R&D : investir en R&D permet de bénéficier de crédits d’impôts. Votre expert-comptable peut vous aider à explorer cette piste.

Découvrez notre séléction de produits shopping