Ces publicités « film » qui ont marqué les esprits

Avec les années, les publicités, notamment pour les marques de luxe, sont devenues parfois de véritables « petits films » avec des budgets de réalisation parfois conséquents. 

Actrices et acteurs célèbres, metteur en scène prestigieux, durée de la publicité exceptionnellement longue, diffusion uniquement dans les cinémas… les marques mettent en scène leurs produits fétiches et en profitent pour marquer les esprits et positionner durablement leur marque dans l’esprit des consommateurs.

Véritables odes à la société de consommation, voici une sélection des vidéos les plus célèbres de produits devenus stars.

Première publicité, celle avec Audrey Tautou. Comme dans la publicité avec Nicole Kidman, le cliché mis en avant (Venise, le long voyage en train, le quai de la gare) est l’amour, le coup de foudre, l’escapade passionnée. Tous les éléments de la scénographie ont été minutieusement étudiés pour positionner ce parfum dans la féminité et l’amour. Du cliché, oui mais quand c’est bien fait, pourquoi s’en priver?

 

Voici une autre publicité, toujours dans le luxe et le parfum mais cette fois par Christian Dior sur le fond musical d' »enjoy the silence » de Depeche mode avec de nombreux plans cut – qui dure tout de même le temps de la chanson soit 3’41.

Contrairement à la publicité précédente, cette publicité positionne la marque dans l’intemporel, l’exceptionnel, l’éternel : Le château de Versailles bien connu dans le monde entier symbole d’un raffinement à la française, le montage de la publicité avec une sophistication, l’apparition du couturier jeune en noir et blanc à côté de 3 mannequins « muses » à la beauté intemporelle, une musique que tout le monde connaît… Le message? CD a été, est et sera. 

 

Une autre publicité de la maison Dior, passée plutôt inaperçue, mettant en scène Marion Cotillard et jouant avec tous les clichés de la mode: la star blasée, flattée, entourée, le photographe de mode, l’agent.

Jouant sur l’ironie, la maison s’offre une cure de jouvance dans cette publicité aux couleurs trop vives, presque « bling bling » à l’instar des publicités des maisons de couture italiennes. Une façon de dire que la marque va au delà des clichés de la mode en se jouant de ces images d’Epinal façon « making off ».

 

Une autre publicité de Chanel, jouant sur plusieurs codes de la romance (la rencontre improbable, l’amour passionné et impossible), cette publicité est dans la même veine que celle avec Audrey Tautou. Nettement meilleure que la publicité ratée avec Brad Pitt. A force de trop jouer sur le côté mystérieux, la maison nous a quelque peu perdus…


Une publicité réalisée par Guy Ritchie mais cette fois pour un autre secteur: le sport et le football. Pour une fois, un parti pris original (c’est généralement rare, quand un publicitaire n’a pas d’idée, il met souvent une femme nue): faire comme si vous étiez le joueur de football. Très rythmée ( un poil trop?), la pub nous plonge dans le quotidien (répétitif) d’un joueur de football. Les buts, les passes décisives, les soirées.

 

 

Michael Jackson et Pepsi, un classique du genre publicité mythique qui malheureusement n’a pas eu de suite à la hauteur. Michael Jackson ancre définitivement Pepsi dans la période pré-2000. La marque n’a pas réussi à nous faire le coup de la nouveauté et franchement, le petit débat coca / pepsi à l’air bien daté…dommage.

 

 

Avez-vous d’autres publicités dans ce genre à partager?

Découvrez notre séléction de produits pour les particuliers et professionnels.