Sopra Steria reprend une filiale d’Airbus

L’éditeur de logiciels français Sopra Steria continue son développement avec la reprise d’une filiale d’Airbus, CIMPA.

 

Sopra Steria se renforce dans l’industrie

Le troisième éditeur de logiciels français, Sopra Steria (classement Truffle100) compte bien confirmer sa place auprès des acteurs de l’aéronautique avec la reprise de CIMPA, filiale d’Airbus spécialisée dans les activités de services PLM (Product Lifecycle Management).

Cette acquisition est une bonne nouvelle pour les intérêts industriels de Sopra Steria qui va bénéficier de l’expertise produit de CIMPA.

 

Cimpa était détenu à 100% par Airbus : Cimpa emploie 950 salariés dont 450 à Toulouse, 300 à Hambourg, 60 à Marignane, 50 à Bristol, 40 à Bordeaux. Son effectif a doublé en cinq ans avec les programmes de l’A380 et de l’A350.

En début d’année deux entreprises étaient désireuses de racheter CIMPA : l’indienne Infosys et la française Sopra-Steria. C’est finalement l’éditeur français qui a remporté la bataille.

Pierre Pasquier, Président et fondateur de Sopra Steria ajoute : « Cette acquisition permet à Sopra Steria de conforter ses positions auprès des grands acteurs de l’aéronautique, mais également de l’industrie, des transports et de l’énergie, en capitalisant sur les domaines d’expertises de CIMPA. Elle renforce ainsi la capacité du Groupe à intervenir au cœur du métier de ses clients et à les accompagner dans leur transformation numérique.»

Découvrez notre séléction de produits shopping