Dois-je rester expatrié ou est-ce le bon moment pour rentrer en France?

Article mise à jour le: 18 août 2019

Vous vivez à l’étranger et êtes en poste depuis un moment. Passés les premiers mois d’euphorie dans votre poste à l’étranger, la découverte du pays, la période d’essai terminée, et la routine aidant, vient le moment de se poser la question de votre évolution de carrière.

Voici quelques questions à vous poser pour y voir plus clair pour savoir si rempiler dans le même pays est finalement une bonne idée.

Vous projetez-vous à moyen terme dans le pays?

Quelques questions à vous poser:

  • La culture de votre pays d’accueil, vous plaît-elle réellement?
  • Votre niveau de langue vous permet-il de prétendre à plus? Faire carrière dans le marketing grande consommation, quand la langue parlée n’est pas notre langue maternelle, peut être limitant: impossible de corriger les textes qui sont prêts à partir à l’impression avec 100% de certitude par exemple.
  • Votre pays vous manque-t-il ?

La question de l’évolution de carrière entraîne obligatoirement ce genre de questions.

Rester dans le pays d’accueil pour une nouvelle expérience demandera généralement une durée minimum de 2 ou 3 ans dans le poste. Etes-vous prêt à cela?

Définir son projet professionnel

Le job dans lequel vous êtes actuellement vous plait-il ? S’inscrit-il dans le cadre de votre formation initiale ? Correspond-il à vos attentes ? Vous voyez vous évoluer dans cet environnement ?

Si les recruteurs en France valorisent l’expérience à l’étranger, le contenu du job précédent et l’expérience acquise restent néanmoins le critère d’embauche numéro 1.

Rentrer au pays permet de valoriser une expérience à l’étranger réussie – et n’empêche en rien de repartir dans les années suivantes, bien au contraire.

Rester dans sa société ou changer de boite ?

Votre valeur sur le marche du travail local entre le moment de votre embauche et maintenant a augmenté, c’est un fait : lorsque vous êtes arrives dans le pays, vous ne maîtrisiez pas la langue par rapport à votre niveau actuel, toutes les formalités administratives n’étaient pas faites et… rien ne pouvait a priori laisser penser que votre intégration dans le pays et dans votre job réussirait.

Beaucoup de recruteurs locaux préfèrent embaucher quelqu’un ayant eu une expérience au préalable plutôt que d’embaucher un nouvel arrivant qui risque de repartir.

Découvrez désormais les nouveaux articles sur le tout nouveau blog en anglais datainsightout.com. Vous découvrirez par la même occasion une nouvelle plateforme vous permettant de créer des forecasts et de faire de la segmentation client à destination des SMB

Voir le nouveau blog
Cliquez, partagez!

Le coin des achats professionnels