Ebitda…vous avez dit Ebitda?

Tout le monde parle de l’EBITDA, que ce soit dans les discussions autour de la machine a café ou dans la presse économique. Mais qu’est ce que le concept d’EBITDA? A quoi sert l’EBITDA? Que mesure-t-il?

L’EBITDA est tout d’abord une mesure comptable, je vais vous expliquer à quoi cela sert finalement et pourquoi tous les dirigeants et analystes portent leur attention dessus. Ce nom est un acronyme pour Earning before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization.

Cette mesure comptable veut dire en français Revenu avant intérêt, taxes, dépréciation et amortissement, les termes sont transparents. L’EBITDA est une notion propre à la comptabilité anglo-saxonne et qui se rapproche de notre concept d’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) à quelques nuances près. L’EBITDA est aussi appelé “cash flow opérationnel”.

Mesurer le revenu lié a l’activité.

Le compte de résultat introduit type de revenu: le résultat d’exploitation, le résultat financier et enfin le résultat exceptionnel. Le résultat net étant la somme de ces trois résultats.  Lorsque l’on s’attache à analyser le résultat d’exploitation, il suffit de rajouter les dotations aux amortissements pour retomber sur l’EBE. Cette mesure d’EBE/EBITDA, permet de comprendre quel est le revenu dégage par l’entreprise sur son « cœur de métier », sur son business au quotidien.

En d’autres termes moins techniques, vous allez pouvoir grâce à ce concept mesurer ce que gagne réellement une entreprise sur ce qui constitue son activité réelle (pas de gains financiers ou de gains exceptionnels)

Pourquoi ajouter les dotations aux amortissements?

Les dotations aux amortissements sont fictives et sont imposées par des normes comptables et correspondent a l’usure des biens. Il est donc normal à ce stade de les rajouter pour calculer l’EBE ce qui donne une meilleure vue de la réalité économique de l’entreprise.

L’EBITDA comme élément de valorisation d’une entreprise

Les techniques de valorisation d’une entreprise sont nombreuses (approche patrimoniale…). L’une des approches est de valoriser l’entreprise x fois le montant de son EBITDA. Ainsi, suivant les secteurs d’activité, le multiple de l’EBITDA utilise sera différent. Par exemple, dans le secteur du Web, les entreprises sont actuellement en moyenne valorisées jusqu’a … 18 fois le montant de l’EBITDA! Il est donc normal que ce ratio soit particulièrement suivi par les dirigeants d’entreprise.

Le ratio financier EBE/CA permet ainsi de calculer la rentabilité opérationnelle de l’entreprise  et de répondre a la question suivante: pour 100 euros de chiffre d’affaire généré combien l’entreprise va-t-elle dégager de résultat lié a son cœur d’activité.