10 pistes pour booster les performances d’un site de e-commerce

Vous possédez peut-être un site web ou travaillez dans l’internet. Voici 13 conseils / guidelines à vérifier pour avoir un site de compétition:

1) Augmentez le panier d’achat

Réaliser une vente c’est bien mais avoir un panier moyen élevé est encore mieux. Vous éprouvez sûrement déjà des difficultés à vendre vos produits, à acquérir du trafic bien qualifié sur internet et dépensez pas mal d’argent pour augmenter le nombre de visites de votre site.

Ne vous contentez pas d’un simple acte d’achat mais mettez tout en œuvre pour le panier moyen de votre acheteur.

Il existe des plugins pour les principales solutions comme PrestaShop qui permettent d’augmenter le panier moyen notamment en mettant en place des actions de cross-selling. Inspirez-vous des grands sites: lorsque vous achetez des produits, à l’issue de l’achat, vous avez souvent une page de remerciement et de confirmation de la vente : pourquoi ne pas proposer d’autres produits complémentaires ?

Vous vendez des aspirateurs? Proposez des sacs aspirateurs!

2) Communiquez et fidélisez votre acheteur!

Un acheteur ne doit pas repartir dans la nature sans vous avoir laissé au moins son adresse mail pour que vous puissiez communiquer avec lui à l’avenir.

L’objectif est de le faire revenir pour effectuer d’autres achats sur votre site. Un acheteur présente tous les avantages:

  • Il connait votre site
  • Il a eu suffisamment confiance pour effectuer un acte d’achat

Vous devez donc utiliser tous les moyens à votre disposition pour le faire revenir le plus possible sur votre site:

  • Coupons de réduction
  • Newsletters commerciales
  • Re-targeting

3) Faîtes des tests sur votre site… en permanence !

Vous souhaitez améliorer vos performances de monétisation ? Vous devez dans ce cas réaliser des tests en continue sur votre site pour voir ce qui marche ou ne marche pas. Vous allez en tirer des leçons et apprendre. Le processus d’apprentissage et d’optimisation n’est jamais fini.

Vous pouvez réaliser des AB testing, des modifications directement en production, le plus important est de ne jamais arrêter de tester votre site web!

4) Réduisez le nombre de clics

Si vous avez quelques compétences techniques ou si vous pouvez vous faire aider pour votre site, n’hésitez pas à réduire le nombre de clics vers l’achat. Tout va vite sur internet et les gens sont pressés. Ils zappent d’un site à l’autre sans s’arrêter. A la moindre anicroche votre visiteur partira.

Si votre visiteur a besoin de 10 clics entre la home page de votre site et l’acte d’achat, c’est que vous avez un problème. S’il recherche des produits sur votre, c’est ok mais à condition qu’il ne mette pas 2 heures à arriver sur la page de check-out.

5) Ne demandez pas trop d’informations sur le consommateur

Vous allez lui faire remplir un formulaire. L’inscription d’un formulaire est une science. Si au moment de l’achat votre consommateur potentiel voit placarder sur le site un formulaire à remplir constitué de 50 mentions obligatoires, il y a de fortes chances pour qu’il abandonne son panier et quitte votre site.

Si vous souhaitez lui faire remplir certaines informations:

  • Contentez-vous du minimum
  • Splittez le formulaire sur 3 pages pour qu’il fasse « next » sans avoir la sensation de devoir tout raconter sur sa vie d’un coup.

6) Travaillez les « call-to-action »

Les call to action sont des boutons qui vous poussent à réaliser une action, du type « commandez », « je m’inscris ». Plusieurs choses à ce sujet.

Travaillez le wording (les mots d’action). Ce texte est important: le consommateur n’a pas la même envie de cliquer sur un bouton qui serait « payez maintenant » ou « Commandez ». Dans le premier cas le consommateur peut se sentir obligé de payer… au comptant. Les mots ont un sens et comme vous ne savez pas comment la majorité des gens va réagir, vous devrez tester plusieurs versions.

Ensuite, assurez-vous que vos boutons soient bien visibles. Un lien en police 10 non souligné n’aura pas le même taux de clic qu’un gros bouton bien visible avec un effet css souligné.

7) Travaillez votre design

Un site moche, trop coloré avec des pop-ups  n’inspire pas confiance. Regardez vos concurrents et posez-vous les bonnes questions sur votre site: quelle confiance peut-on lui accorder au premier regard? Qu’en pense votre entourage?

De simples changements de design peuvent donner un énorme crédit à votre site et « mettre en confiance » les visiteurs. N’oubliez pas que les visiteurs vont rentrer leur carte de crédit – autant ne pas les effrayer dès leur arrivée!

8) Accélerez votre site

Un site lent = peu de pages vues. Un site rapide = une diminution du taux de rebond.

Plongez dans la technique, enlevez tout ce qui ralentit votre site ou qui est mal intégré. Les différences se feront ressentir non seulement pour vos visiteurs dans leur comportement mais votre performance sur les moteurs de recherche devrait s’en trouver améliorée drastiquement vu que Google inclue la rapidité des sites.

9) Proposez plusieurs moyens de paiement

Ne demandez que la carte de crédit peut être réducteur. Mettez à disposition des internautes d’autres moyens de paiement si possible. PayPal et autres.

Quand il s’agit de payer, chacun possède ses préférences. Mettez vous à la place de votre visiteur.

10) Faites du reverse engineering!

Lisez ceci avant de lire la suite. L’idée est simplement… de vous inspirer des meilleurs dans le e-commerce.

Observez ce qui se fait, notez, comparez. Comment font les grands noms du e-commerce ? Ils possèdent une armée de personnes en charge d’optimiser leur site. Si vous n’en avez pas les moyens, le mieux est de regarder ce qui se fait chez les autres site web non pas pour voler des idées mais pour vous en inspirer et mettre les adapter sur votre site marchand.

Découvrez notre séléction de produits pour les particuliers et professionnels.