15 conseils pour monter votre propre site internet

Article mise à jour le: 23 février 2012

Voici un article destiné à tous ceux qui souhaitent lancer leur site en ligne. Comment faire? Suis-je assez fort techniquement? J’ai peur de ne rien à comprendre ce que je dois faire.

Pas de soucis, voici quelques conseils avant de vous lancer…

1) De quoi vais-je parler dans mon blog?

Avant de vous lancer dans l’aventure de l’internet, dites-vous que vous allez faire vous aussi partie des 1%. Les 1% des gens non pas les plus riches de la planète, mais de ceux qui rédigent sur le web.

Sur 100 personnes qui surfent -hors éléments sociaux du type twitter ou Facebook – 99 ne vont pas écrire ni rédiger le moindre article. Internet est comme ça: les lecteurs sont voraces mais les producteurs de contenu sont peu nombreux.

Halte là, on peut lire sur pas mal de sites qu’il faut écrire sur sa passion. Vous n’avez pas de passion particulière? Pas de soucis, le but est d’écrire des articles sur ce que vous trouvez intéressant. Oubliez les grands mots. Tout le monde peut parler de sujets mais vous n’en n’avez pas encore conscience. Ce sera ensuite une habitude et au fil du temps vous vous habituerez à rédiger sur votre site. Une bonne habitude.

Vous verrez un peu plus bas pourquoi le contenu d’un site est l’aspect le plus important.

2) la technique est une (fausse) question. Le contenu est le roi

Monter son propre site n’est pas compliqué aujourd’hui.

Il existe pour cela des CMS qui permettent à tout le monde de monter rapidement un site internet. Le CMS utilisé par reporting business est celui le plus populaire au monde: WordPress. La philosophie d’un CMS (content management system) est de vous proposer une séparation entre le contenu et la technique dans une interface facile à utiliser. Vous trouverez dans le point 5) un topo sur les CMS mais sachez que cela est 100%% gratuit et facile d’utilisation pour les non-geeks.

Le plus important est de vous concentrer sur le contenu.

Pourquoi? Comme expliqué dans ce précédent article, plus vous aurez de pages, plus vous aurez de mots clés et plus aurez de trafic sur internet via les moteurs de recherche comme Google. Vous couvrirez plus de domaines, ce sera donc très facile d’étendre votre part de voix sur le net.

Le contenu est la clé: un bon contenu vous aidera à rendre votre site populaire et donc à avoir plus de visiteurs, le but de votre site étant in fine d’être lu, non?

Le contenu doit être unique, c’est à dire que vous ne devrez pas voler d’articles, faire des copier-coller sous peine de subir les foudres de Google et de vous voir infliger une pénalité.

3) Prenez votre propre nom de domaine plutôt qu’un hébergement gratuit

Même si vous aurez à aborder un peu de technique,-et encore- vous aurez une totale liberté de design sur votre site. Vous pourrez monétiser votre site avec des techniques comme l’affiliation, vous pourrez adapter les couleurs, la police, l’emplacement de chaque élément très facilement en choisissant votre propre template.

Un template est un petit dossier qui s’ajoute à wordpress pour vous permettre de choisir le design que vous souhaitez. Vous pourrez avoir accès au code et cela vous permettra avec un peu d’apprentissage de rendre votre site web unique.

Prendre votre propre nom de domaine ne vous coûtera environ que 80€ par an. Le reste est gratuit. Il existe des templates payants mais les gratuits font très bien l’affaire.

Pour l’hébergement vous pouvez prendre un hébergement mutualisé 1&1, l’un des leaders mondiaux de l’hébergement de sites internet.

La qualité est excellente et l’interface de présentation d’administration technique est très intuitive et agréable -c’est la solution utilisée par reportingbusiness. Un hébergement mutualisé permet sur un même serveur (un serveur est comme un disque dur connecté en permanence à internet) de partager l’espace disponible avec plusieurs sites. La maintenance du serveur? C’est 1&1 qui va s’en occuper.

Vous pourrez en plus procéder à toutes les optimisations nécessaires pour pouvoir améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche.

4) Mesurez votre audience grâce à Google analytics

Lorsque vous commencerez à bloguer, vous allez vous demander quelle est votre audience, vous souhaiterez voir ce que les utilisateurs lisent le plus sur votre site, bref vous aurez tout un tas de questions.

Le meilleur moyen de suivre l’évolution de vos statistiques est le suivant: Créez vous un compte Google analytics grâce à votre compte Gmail. Vous aurez un outil très puissant et en même temps très simple d’utilisation pour vous permettre de suivre les metrics clés de votre site.

Vous devrez vous confronter à certaines mesures comme le taux de rebond et tout un tas d’autres indicateurs assez faciles à comprendre pour vous permettre de comprendre comment les internautes interagissent avec votre site web.

5) La technique du web est facile à comprendre

Il est existe 3 catégories de personnes dans le web:

  • ceux qui refusent la technique
  • ceux qui souhaitent apprendre pour ne pas trop se laisser dominer
  • les geeks

Inutile d’être un geek pour monter votre propre blog. Vous apprendrez les choses au fur et à mesure. Il existe des dizaines de petits tutoriaux pour vous permettre d’apprendre.

Certaines blogueurs ne sont pas du tout technique et cela ne les empêche pas de s’occuper de très bons blogs; encore une fois, le plus important est le contenu du site.

Vous pouvez faire un tour sur quelques sites dédiés au code (pour débutants) pour vous permettre de vous familiariser avec les notions de base du code informatique nécessaires pour comprendre comment fonctionne un site web. Vous pourrez rapidement grâce à des outils comme firebug de lire les différents éléments constituant votre site web.

6) Oubliez les sites de charlatans qui vous proposent de devenir riche sur internet

Vous ne deviendrez pas riche avec 3 pages sur le web. La concurrence est telle qu’il vous faudra beaucoup de travail.

Beaucoup de travail, de montée en compétence et une réelle passion pour l’internet. Il vous faudra aussi du temps, le temps nécessaire à ce que votre site web devienne une vraie référence dans son domaine.

Je vous recommande la lecture de cet article pour vous mettre en garde contre certains marchands de rêve. Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit sur internet.

7) L’affiliation comme moyen de monétisation

L’affiliation permet aux propriétaires de sites web de faire la promotion de sites partenaires en échange d’une rémunération. Cette technique est l’une des plus efficaces pour espérer tirer un revenu de votre site web. Au lieu de vous concentrer sur un produit à créer en plus d’avoir à créer du contenu et de le populariser, vous pourrez vous concentrer sur votre propre site web.

Vous pouvez vous inscrire gratuitement sur des plateformes comme tradedoubler, amazon, zanox ou effiliation. Il existe des dizaines de plateformes d’affiliation qui possèdent chacune des programmes de marchands qui n’attendent qu’à être mis en avant sur des sites partenaires.

8) Soyez prêts à tester. Encore et encore.

Soyez humbles: vous devrez travailler, vous remonter les manches et apprendre. Votre site web va devenir une véritable création personnelle qui va demander de l’effort.

Autant vous dire que vous allez passer quelques nuits à comprendre les concepts clés, à créer du contenu, à répondre aux questions de vos lecteurs.

Vous allez faire de nombreuses modifications, des erreurs mais au bout du compte vous allez acquérir de réelles compétences en webmarketing avec des notions techniques. Toutes les personnes qui travaillent dans internet devraient avoir leur propre site web! Si c’est votre cas et que vous n’en n’avez pas encore, courez vite rattraper votre retard!

9) la promotion de votre site est capitale

Ce n’est pas parce que vous allez créer un site que du jour au lendemain tout le monde viendra le visiter – à moins que son contenu soit exceptionnel, ce qui peut être le cas, mais ne rêvons pas.

Pour 1 heure passée à créer du contenu, vous devrez en faire sa promotion 1 heure. Au moins.

Rédaction d’articles, promotion, rédaction d’articles, promotion. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous soyez satisfait de votre niveau d’audience.

10) Bloguer est souvent une expérience solitaire mais peut être collective

Ne vous attendez pas à recevoir des lauriers tous les jours pour vos articles. Ni des volées de bois vert – enfin tout dépend du contenu. Vos lecteurs sont d’accords ou pas mais dans 90% des cas, ils ne communiqueront pas avec vous.

Vous allez passer beaucoup de temps à créer vos articles, à y mettre de vous même. L’expérience peut être collective si vous avez peur de ne pas suivre le rythme de publication ni de trouver le temps nécessaire à tout cela. Sous wordpress vous pouvez paramétrer des comptes pour de multiples auteurs. Ecrire un blog à plusieurs mains peut être une expérience tout à fait smpathique.

11) Vous êtes responsable de ce que vous écrivez

N’oubliez pas que vous êtes tenu comme responsable de votre contenu par la loi: pas de diffamation, d’articles mensongers. Mais si cette règle est valable sur le net, elle l’est aussi au quotidien, donc pas d’affolement à avoir.

Certaines techniques de bloging privilégient la polémique pour obtenir plein de liens pointant vers leur site et créer un buzz. Attention quand même à ne pas aller trop loin.

12) Les revenus doivent être déclarés

Oubliez le fait de passer sous le manteau les euros que vous allez gagner grâce à votre site internet. Vous devrez déclarer votre site à l’administration fiscale dans tous les cas pour être en conformité avec la législation de votre pays.

Le plus simple dans ce cas est de créer votre statut d’auto-entrepreneur.

13) Les liens vers votre site sont importants. Très importants

Les liens pointant vers votre site sont le nerf de la guerre dans la course à la visibilité entre site internet. Pour une expression tapée sur internet, il existe des centaines de milliers de résultats.

Vous souhaitez bloguer sur la mode? Si on tape le mot « mode » dans Google, vous verrez que le moteur de recherche possède…578 000 000 de résultats – ce chiffre évolue tous les jours!

Pour arriver en première position autant vous lever tôt: des sites existants depuis 10 ans (donc avec du « trust » de Google), avec des centaines de liens pointant vers ses pages sont déjà bien installés. Ces sites dépensent des budgets colossaux en hommes et chez Google pour gagner en visibilité (voir le programme Google Adsense qui permet à un site de faire de la publicité de façon payante).

Plus vous aurez de liens, plus vous aurez de trafic. Et plus Google aimera cela et vous enverra des visites – ce nombre de liens est enregistré par google et pris en compte dans ses calculs algorithmiques de visibilité. Donc travaillez le nombre de liens pointant vers votre site web.

Tous les sites d’origine ne se valent pas: un lien vers votre site depuis une page du Monde ou la page d’accueil de la maison blanche vaudra toujours plus que 100 liens depuis des sites obscurs présents sur internet depuis 15 jours.

14) Soyez sur les réseaux sociaux

Likez, tweetez tant que vous pourrez.

Votre visibilité en dépend dans un web qui se veut de plus en plus tourné vers le social. Autant avoir votre propre page facebook, votre propre compte facebook.

En quelques années, les réseaux sociaux sont entrés dans les vies de milliards de personnes. Les gens parlent, discutent, échangent. Si vous ne leur donnez pas les moyens de faire la promotion de votre site web à votre place, vous raterez des opportunités de promotion de votre site web et sûrement quelques belles rencontres.

Les réseaux sociaux sont partout sur internet, vous ne pourrez pas y échapper. Alors filez mettre des boutons et créer vos espaces dédiés!

15) Cherchez les idées… en lisant (beaucoup!)

Ecrire demande de l’effort, mais à moins d’être M.Wikipédia ou Jean pic de la Mirandole, vous ne détenez pas la savoir universel.

Vous devrez donc ingurgiter des tonnes de lecture pour vous instruire au fur et à mesure et dégager des thématiques sur lesquelles vous souhaiterez rebondir.

Un conseil, ne vous restraignez pas trop dans votre choix d’articles. Si vous êtes curieux de nature, vous aurez envie de parler sur tout ce qui vous passionne et il est préférable de parler de ce que vous aimez avec passion plutôt que de vous borner à un choix restreint de sujets.

Des outils comme Netvibes permettent d’agréger sur une seule page web des dizaines de sources d’informations en provenance de sites, de blog grâce à la technologie des flux RSS. Cela s’appelle de la curation: vous allez suivre l’actualité de sources que vous allez sélectionner pour ne plus rien rater.

… et n’oubliez pas de partager cet article! ;)

Cliquez, partagez!

Le coin des achats professionnels