La logique de la partie double en comptabilité

Article mise à jour le: 28 août 2019

La comptabilité sert à répertorier et historiser tous les flux financiers d’une entreprise ou d’une association.

Elle permet de donner une connaître les résultats économique de l’entité, son patrimoine et de mesurer la valeur de l’entreprise en reflétant sa vision patrimoniale.

Quelques grands principes de la comptabilité

La comptabilité se fait en partie double. Tous les flux financiers, tout doit être consigné dans un registre comptable. Chaque événement, chaque action économique doit y être inscrite avec un système de partie double. La partie double en comptabilité signifie qu’il doit exister à chaque fois simultanément une entrée et une sortie. L’argent, les actions économiques doivent posséder à chaque fois un point d’entrée que l’on appelle crédit et un point d’arrivée que l’on appelle débit.

Par exemple, si vous tenez votre propre comptabilité par rapport à votre banque, votre solde doit pour votre comptabilité être débiteur : cela signifie que vous avez plus d’argent dans le compte banque que d’argent que vous lui devez. La confusion sur le compte banque vient du fait que les banques tiennent elles aussi leur comptabilité et que pour elles, un compte débiteur signifie que l’argent est chez vous et non chez elle.

L’avantage de la comptabilité en partie double est qu’elle permet d’enregistrer les opérations dans le temps : non seulement les actions immédiates mais aussi les opérations comptables différées. Au moment du paiement d’un fournisseur par exemple, une action sera inscrite dans le compte fournisseur signifiant de fait que celui-ci a été payé.

Les comptes d’actif du bilan (qui constituent des emplois pour l’entreprise) vont ainsi diminuer si on les crédite et augmenter si on les débite.

Vice versa, les comptes de passif (qui constituent des ressources pour l’entreprise) vont donc naturellement diminuer si on les débite (car on « met » e l’argent sur ceux-ci ce qui revient à diminuer la dette) et augmenter si on les crédite (car on va augmenter le fait de prendre de l’argent en ressource supplémentaire).

Du fait de la partie double, à chaque dépense correspond une ressource et de fait si on consolide ces flux financiers, le bilan de l’entité économique étudié (entreprise ou association) doit être équilibré.

Les lectures INDISPENSABLES pour comprendre la comptabilité

[finance_books_amazon

 

Trouvez votre Freelance pour faire avancer vos projets. Essayez Fiverr!

Cliquez ici si vous cherchez un designer pour votre logo, un webmarketer pour votre site internet, un expert business ou analyste big data.

Le coin des achats professionnels