Archives des Communication et marketing - Page 7 sur 12 - Reporting business

Communication et marketing

Retrouvez des publicités tendances, des conseils pour la communication d’entreprise ainsi que des fiches techniques allant de l’impression, aux dernières campagnes, ou encore des conseils en terme de packaging.

Créez votre propre newsletter en toute simplicité

Communication et marketing (2011/10)

L’obsession de tous les sites internet est de faire croitre leur audience. Les possesseurs de sites internet ne se rendent pas compte à moins de travailler directement dans le web de la concurrence qu’il peut y avoir dans le web. 76% des sites marchands font ainsi moins de 2 commandes par semaine. Cela montre l’ampleur du décalage entre l’image que les gens ont et les efforts qu’il faut fournir pour obtenir du trafic.

Beaucoup pensent qu’il suffit d’ouvrir un site internet pour que le trafic vienne naturellement grâce aux moteurs de recherche. Cela était peut être vrai dans les années 90 mais le paysage du web a fortement évolué depuis lors. Le nombre de sites internet présents sur la place se battant pour avoir du trafic est colossal. Il ne suffit donc plus d’ouvrir un site internet mais d’aller chercher les lecteurs et les visiteurs et pour cela, la newsletter est un moyen particulièrement puissant pour amener du trafic régulier sur votre site internet.

Imaginez si vous pouvez capter un pourcentage de lecteurs et d’utilisateurs fidèle de votre site? Google vous envoie du trafic tous les jours, plutôt que de faire du one-shot, autant fidéliser cette base de lecteurs et démultiplier votre trafic

Une newsletter en tout simplicité grâce à feedburner

Feedburner est le service gratuit proposé par Google pour proposer un abonnement à votre site à vos lecteurs. L’outil se configure très facilement et se révèle être doté de très nombreuses fonctionnalités pour que vous puissiez à gérer l’abonnement à votre newsletter.

Feedburner propose à la base un abonnement à votre flux RSS. Seuls les geeks savent ce qu’est un flux RSS, c’est loin d’être le cas de 95% du grand public. Un email parle par contre aux gens, tout le monde posséde un email.

Il existe tout un tas de solutions payantes pour créer votre propre newsletter comme aweber mais pour commencer, feedburner se révèle particulièrement puissant.

Vous pourrez aussi récupérer les adresses mail directement dans feedburner de vos abonnés. Vous pouvez personnaliser tout un tas de paramètres comme :

  • le titre de votre email
  • l’heure d’envoi de la newsletter
  • le corps du texte de confirmation d’abonnement à la newsletter
  • les ping serveurs pour notifier de la mise à jour de votre site
  • la publication de vos statistiques d’abonnement
  • le design pour une meilleure intégration de l’outil à votre site internet

Vous aurez aussi accès à des informations comme le nombre d’interactions avec votre flux de la part de vos abonnés mais aussi le nombre d’inscriptions au quotidien.

Comment analyser une part de marché dans la grande distribution?

Communication et marketing (2011/10)

Avoir une bonne part de marché, c’est bien mais comprendre pourquoi une part de marché dans la grande distribution est à tel niveau ou tel autre, c’est encore mieux. Lire la suite

6 techniques faire un lancement de produit à la Nestlé (sans en avoir le budget)

Communication et marketing (2011/10)

S’il y a une entreprise particulièrement forte dans le lancement des produits c’est bien Nestlé.

La société dont le siège est situé à Vevey en Suisse maîtrise et instaure la plupart des codes marketing des produits de grande consommation. Faire un lancement de produit réussi sans en avoir le budget est possible, il suffit d’un peu d’imagination… et de respecter quelques principes.

Testez, testez et testez encore

Faire un lancement de produit ne s’invente pas: vous devez le tester auprès d’une population cible avant le lancement. Cela vous évitera bien des déconvenues financières.

Le marché pour lequel les produits sont destinés est étudié sous toutes les coutures. Les tests organoleptiques se font aux quatre coins du pays. Si vous avez le moindre doute sur votre produit en l’état, n’y allez pas.

Si vous n’avez pas confiance dans ce que vous allez sortir, il sera impossible pour les commerciaux d’être motivés et de vendre quoique ce soit. Demandez à votre entourage pour commencer: il n’a rien à gagner ni à perdre. Vous pouvez ensuite réunir quelques clients habituels pour leur demander leur avis autour d’une matinée à l’issue de laquelle vous pourrez leur donner le produit en test.

Prévoyez un petit déjeuner. Le but est d’obtenir de nombreuses remarques dans cette phase de pré-lancement pour éviter certaines erreurs que vous n’auriez pas vues.

Faîtes tester vos produits

Les sociétés comme Nestlé paient du personnel pour distribuer leurs produits dans les supermarchés. Cela leur coûte de l’argent et pourtant la base du commerce est qu’il faut savoir investir avant d’espérer un retour sur investissement quelconque.

Ouvrez votre logiciel de CRM maison et commencez par identifier vos clients les plus fidèles, ceux qui reviennent plusieurs fois par an chez vous, avec qui vous avez de bonnes relations, le but est de faire du bruit autour de votre produit.

Ne distribuez pas votre produit à tout le monde, le but est de le faire connaître, pas de perdre de l’argent.

Vous pouvez aussi distribuer votre produit auprès de leaders d’opinion, des sites comme buzzea peuvent servir de plateforme à cet échantillonnage.

Faîtes de la publicité!

Faire de la publicité coûte cher? Non pas forcément, internet est un excellent moyen de faire de la publicité à moindre frais. Cela demande du temps mais vous pouvez…:

  • Créer votre blog d’entreprise et communiquer l’adresse à tous vos clients. Cela ne devrait pas vous revenir très cher, un hébergeur mutualisé et un CMS du type WordPress devraient suffire pour vous lancer.
  • récupérer les adresses mail de vos clients et diffuser une newsletter grâce à des outils comme TictacMail ou Mail Performance leur présentant vos nouveautés
  • diffuser sur slideshare une présentation de votre activité (attention à la rendre intéressante pour doper le côté viral)

Les moyens de faire la promotion ne manquent pas!

Misez sur le bouche à oreille

Demandez explicitement aux gens d’en parler autour d’eux. Effet garanti.

Mettez des commentaires sur votre site

Les commentaires rassurent. Surtout ceux d’autorité. Pourquoi des sites bien installés et professionnels comme Twenga ou Sugar CRM mettent-ils en avant leurs partenaires? tout simplement parce que l’effet d’autorité fonctionne à plein régime.Plus les noms sont prestigieux et plus cela est utile. CQFD.

Vous avez gagné un prix? Mettre les récompenses obtenues par l’entreprise sur votre site peut avoir un effet positif en cas de lancement de produit.

L’objectif est de récupérer des labels de qualité pour rassurer les consommateurs.

Rédigez des communiqués de presse

Qui a dit que les communiqués de presse étaient pour les grosses entreprises exclusivement? des sites comme BuzzIBuzz , News Eco ou Aujourd’hui permettent de réaliser des CP directement en ligne. Il existe des dizaines de sites proposant ce type de services. Vos communiqués de presse, s’ils sont correctement réalisés, pourront toujours être repris par des bloggueurs professionnels et vous  assurez une audience auprès d’un lectorat particulièrement ciblé.

La qualité allemande made in France

Communication et marketing (2011/10)

Vous vous souvenez forcément de la publicité d’Opel vantant la “qualité allemande” de ses véhicules?

Renault reprend cette publicité et a décidé d’y répondre sur le ton de la parodie… a vous de juger!

La publicité Opel “la qualité allemande”…

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=NkH4-VvtqpE[/tube]

… et sa réponse française

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=H_PJsV3PJMg&feature=related[/tube]

A quand lé réponse italienne par Ferrari?

Stay alive

Communication et marketing (2011/10)

Une publicité qui vous détourne une célèbre chanson pour un autoradio Kenwood et qui vous fera rigoler…. A voir jusqu’à la fin et à faire tourner sur Facebook! (vidéo déjà vue plus de 14 millions de fois).

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=ohW0FVZVSkE[/tube]

Sentez vous comme un old spice man?

Communication et marketing (2011/10)

Les publicités vantant les déodorants sont souvent très funs depuis les publicités Axes.

Voici une nouvelle série de vidéos qui ciblent les femmes qui réalisent l’acte d’achat en lieu et place de leur mari: qui a dit que les publicitaires manquent d’inspiration?

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=uLTIowBF0kE[/tube]

[tube]http://www.youtube.com/watch?v=owGykVbfgUE[/tube]

6 sites pour créer des questionnaires en ligne gratuitement

Communication et marketing (2011/10)

Connaître son marché est la base du marketing. Impossible de s’améliorer ou de savoir ce que pensent les consommateurs si vous ne leur demandez pas leur avis. Lire la suite

6 raisons pourquoi les gens n’aiment pas la pub

Communication et marketing (2011/10)

La publicité est partout et lorsqu’elle est vécue de façon intrusive, cela peut aboutir à de réelles situations de saturation pire, de rejet de la marque…. Voici 6 points pour comprendre pourquoi les gens n’aiment pas la publicité!

1) La publicité gâche du papier

Si l’on faisait la somme de tous les papiers nécessaires à l’impression de prospectus qui de toute façon ne seront pas lus et qui finiront si tôt produits dans une poubelle, on pourrait probablement récupérer la moitié de l’Amazonie…

Imprimer un bottin pour vendre ou imprimer des dizaines de milliers de prospectus qui inondent la boîte aux lettres…beurk!

2) La publicité distrait

On est concentré sur quelque chose et là, une publicité surgit. La publicité clignote, apparaît en gras, surgit au détour d’une route sur un panneau géant…

La publicité nous interrompt le plus souvent dans ce que nous faisons.

Un peu de concentration ne ferait pas de mal. Amis marketeurs, travaillez le contenu et la façon dont vous vous adressez à vos clients et prospects!

3) la publicité frustre

Oui, tout le monde ne peut pas tout acheter. Cela fait penser à l’histoire du chef d’entreprise qui entend ses employés se plaindre de fins de mois difficiles … et qui s’empressent de faire une pause en sortant leur dernier téléphone à la mode.

Ce n’est pas parce que les écrans plats existent que l’on en a besoin. Un peu de modération consumériste fait du bien au porte-monnaie, à la planète… et au cerveau!

On se bouge, la dernière voiture à la mode n’a jamais résolue le moindre problème!

4) la publicité crie plus qu’elle ne parle

La publicité fait vendre mais seulement si l’utilisateur en face a un besoin: ce n’est pas parce que vous entendez en boucle une publicité sur des pneus de véhicule en promotion que vous allez foncer directement dans les quinze minutes qui suivent chez votre concessionnaire pour vous faire monter les pneus en question.

Non, vous le ferez seulement si vous en avez besoin.

La publicité est tellement omniprésente qu’on en oublie presque sa présence.

5) la publicité est souvent mal faite

Franchement, pour une publicité originale, combien de publicités ratées? Humour faussement décalé, personnages plus pénibles qu’attachants.

Honte aux directeurs marketing qui en ont laissé passer quelques unes bien salées…

Combien de fois faut-il lire certaines publicités pour les comprendre ou inversement, combien de publicités pour lesquelles on on se demande comment peut-on en arriver là après quelques millénaires de développement de l’humanité…

6) la publicité … est toujours la même depuis 100 ans

“Lave plus blanc que blanc”. Tout est dit.

Pourquoi steve jobs faisait des produits qui cartonnaient

Communication et marketing (2011/10)

Les approches marketing ne fonctionnent pas tout le temps. Créer un produit spécifiquement pour une tranche de population peut fonctionner si et seulement si la proposition commerciale pour le client a suffisamment de valeur à ses yeux.

L’approche raisonnée du marketing est un préalable nécessaire.

L’approche qui consiste à segmenter un marché peut fonctionner et constitue un préalable indispensable pour tout lancement. Cette approche est rationnelle et permet d’éviter 80% des écueils.

Les questions telles que “mon marché est-il suffisamment grand?” , “Combien de produits dois-je vendre pour être rentables?” sont indispensables pour une gestion correcte. Prétendre le contraire est stupide.

Segmenter un marché, mettre les moyens qui vont avec et calculer un plan de retour sur investissement est plus qu’important: c’est la base même du commerce moderne.

Le problème n’est pas dans la segmentation.

Les échecs en cas de lancement de produit ne viennent pas seulement d’un mauvais calcul préalable: les calculs marketing tendent dans les cas d’échec à oublier l’appétence du marché pour le produit.

L’appétence du marché existe-t-elle pour le produit?

Le produit que vous vous apprêtez à commercialiser a certainement du passer les tests de vos équipes marketing. Cependant comment expliquer certains cas ratés de lancements de produits?

Tout était prêt, le réseau de distribution monté, les vendeurs bien formés et les budgets promotionnels étaient là. Comment expliquer dans ce cas que des sociétés qui possèdent des budgets marketing dignent du PIB de certains pays en voie de développement puissent faire des erreurs et être confrontées à l’échec?

Les ratés dans les lancements de produits tirent leur source dans une chose: le manque d’appétence du marché pour le produit.

La vérité est que personne ne connaît vraiment un marché.

Les études statistiques peuvent y aider, les études quantitatives et qualitatives sont un moyen pour “sentir” les premières tendances mais personne ne peut se targuer de connaître un marché avant le lancement effectif d’un produit.

Créer un produit par contre avec de réelles avancées pour les utilisateurs, comme c’est le cas de l’Iphone, des ordinateurs ou de Google, c’est créer un produit qui répond à un problème simple des utilisateurs.

Le bon sens est le meilleur moyen de tester les produits

Un succès commercial c’est aussi cela: le produit répond-il à un vrai problème pour vos clients? Si la réponse est non, c’est que le produit ne sera pas un franc succès.

Si le brief produit est trop long et que sa simple justification ne tient pas la route, c’est que le produit est inconsistant.

Si le brief produit ne fait pas ressortir un réel point décisif pour ses futurs utilisateurs: revoyez votre copie.