5 tendances sur l’email marketing

L’email marketing a beau être critiqué, il reste un des canaux les plus solides pour le business. En 2013 il y avait près de 4 milliards d’utilisateurs d’email marketing dans le monde !

 77% des consommateurs déclarent que l’email marketing est leur canal de communication préféré. Voyons un peu les changements importants que cet outil va connaître dans les prochains mois :

1. Se désinscrire sera de plus en plus simple

Google donne le ton : depuis peu, Google propose sur Gmail la possibilité de se désinscrire d’une liste de diffusion sans même ouvrir le mail !  Gmail classe pour vous les emails en 3 catégories : principale, réseaux sociaux et promotions.

Dans la section Promotions, vous recevez habituellement toutes les newsletters auxquelles vous êtes inscrit. Lorsque vous regardez vos newsletters, si vous les effacez sans même les ouvrir, Google finira sans doute par les placer dans la dossier Spam directement. Depuis le dossier Spam, vous avez maintenant la possibilité de vous désinscrire aux newsletters sans même les ouvrir et devoir cliquer sur le lien de désinscription que vous trouvez habituellement en bas du footer : en effet, Google propose directement à côté de l’email fini dans le spam de vous désinscrire d’un simple clic (un message apparaît entre l’objet du mail et la date d’envoi).

On sait donc à quoi se tenir pour le futur : la désinscription sera plus facile et plus intuitive. Cela obligera les entreprises à revoir leurs copies sous peine de voir leur taux de désabonnement aux newsletters grimper, et donc les newsletter devront être plus qualitatives (un taux de désabonnement moyen se situe entre 0,1% et 0,2%, au delà de 0,5% de désabonnement lors d’un envoi de newsletter vous risquez d’avoir des problèmes avec certains plateformes d’envoi de newsletter ! ).

2. Un design responsive sera simplement un design

Comme nous l’avons annoncé en début de mois sur le blog, Google sanctionnera tous les communicatons qui ne seront pas responsive, c’est à dire qui ne s’adaptent pas à la lecture sur device mobile (tablettes, smartphones…). En France près de 40% des emails étaient ouverts sur un téléphone portable en octobre 2014 : les emails qui ne sont pas responsive sont malheureusement peu captivants car très difficiles à lire. Autant dire que désormais l’email marketing doit obligatoirement être responsive, sans quoi l’internaute abandonnera certainement votre communication depuis sa tablette ou son smartphone et car Google jugera votre email négativement. Profitez-en pour lire comment rendre responsive un site internet.

3.Interaction entre l’email marketing et les autres canaux de communication

Il est simple de connecter son email marketing aux campagnes des réseaux sociaux, n’oubliez donc pas de le faire ! En donnant la possibilité à l’utilisateur de partager l’email qu’il a reçu sur Facebook, Twitter, Google+, vous augmentez la viralité des vos communications et penser donc global. C’est aussi un moyen efficace de promouvoir la brand awareness d’une marque à coût zéro en faisant de vos clients les ambassadeurs de votre brand.

Pour les newsletter de sites marchands, le partage sur les réseaux sociaux peut contribuer à la vente : imaginez une newsletter qui véhicule une promotion très forte ou alors un code de réduction dédié aux personnes inscrites à la newsletter. Si les personnes qui la reçoivent peuvent la partager sur leurs profils sociaux et ainsi faire profiter à leur entourage des offres présentes sur la newsletter, c’est une manne pour le site marchand : de nouvelles commandes à un coût d’acquisition nul !

4. La technologie améliorera la user experience

L’amélioration de l’htm, l’introduction de nouvelles fonctionnalités sont des facteurs qui changent la manière dont les utilisateurs interagissent avec l’email marketing. L’email marketing était (et l’est encore trop souvent !) une page remplie de liens vers des landing page externes : désormais l’email marketing est à concevoir comme une plateforme où les utilisateurs peuvent vivre une vraie user experience et où ils pourront interargir directement avec le contenu. Aux marketers maintenant de faire en sorte que le contenu de la newsletter soit vivant et donne envie à l’internaute de devenir acteur et non simple spectateur.

5. L’email marketing est en croissance, utilisez-le bien !

Ne pensez surtout pas que l’email marketing touche à sa fin : il est en effet prévu que l’email marketing connaisse une croissance de 7% chaque année. Les entreprises qui ont un message intéressant à communiquer le savent : l’email marketing est un canal très puissant pour parler au client et toucher de nouveaux prospects. Une newsletter qui a un bon objet, un contenu intéressant et qui est envoyé à un cluster pertinent (une partie de la base de données après segmentation) est une newsletter efficace et appréciée.

Si vous envoyez des newsletters à une base de données et constatez que le taux d’ouverture, le CTR et le taux de conversion sont bas alors remettez en question votre stratégie et essayez de nouvelles pistes avec des A/B testing. L’email maketing reste un levier très puissant qui sait d’adapter aux nouvelles stratégies globales de communication, il suffit de l’utiliser à bon escient.

Pensez à partager l'article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore + de lecture:

Trouvez votre Freelance pour faire avancer vos projets. Essayez Fiverr!

Cliquez ici si vous cherchez un designer pour votre logo, un webmarketer pour votre site internet, un expert business ou analyste big data.

Le coin des achats professionnels