Comment monétiser un site internet ?

Article mise à jour le: 18 août 2019

Il existe plusieurs solutions pour tirer un revenu de son site internet toutes les solutions ne se valent pas pour autant et désolé de le dire par avance, mais il n’existe pas de solution miracle. Ne croyez pas les sites qui vous promettent 10 000 euros par mois sans effort.

Proposer des liens sponsorisés

La solution la plus connue est d’utiliser les liens Adsense. Bien que Google tire la majorité de ses revenus à l’heure actuelle de son programme de liens sponsorisés, dans la pratique peu de sites internet réussissent à en tirer un revenu conséquent. D’autres plateformes existent comme Yahoo, la principale restant Google. Celle-ci propose à ses internautes la possibilité de customiser leurs liens et de mettre en place des identifiants de tracking pour calculer les zones générant des clics.

La rentabilité sur ce type de programme dépendra des mots clés mis en avant (pour avoir une idée du potentiel de monétisation des mots clés, je vous conseille de faire un tour sur l’outil Google Keyword Tool). Cette rentabilité est souvent très forte dans les domaines de la finance ou de l’assurance là où les annonceurs se battent avec de gros budgets et font monter les enchères sur ces mots clés.

Le fait de monter un site en anglais assure mécaniquement un trafic et un potentiel de monétisation supérieur, la majorité des recherches sur le Web se faisant en anglais et l’internaute anglo-saxon étant plus « mature » en terme de clics que la moyenne internationale.

Vendre des produits en direct

Pour monter un site web marchand, plusieurs possibilités sont offertes : soit créer le site de 0 mais alors dans ce cas cela requiert de réels compétences en informatique (php, mysql, langage HTML et feuilles de style CSS pour le design !). L’autre solution est de passer par un moteur de template du type prestashop ou magento suivant la taille du site souhaité. Je recommande de passer dans un premier temps par prestashop, plus facile à mettre en place et plus rapide. Ce sont des solutions qui requièrent finalement peu de compétences techniques pour leur mise en place. Tout l’art sera par la suite de réussir à faire référencer son site !

Vendre des produits en direct permet de toucher 100% du chiffres d’affaires généré en ne passant pas par des intermédiaires (comme cela est le cas sur Ebay).

On a vu notamment la multiplication ces derniers mois de sites mettant en vente leurs Ebooks : Auteurs et distributeurs, cela leur permet de toucher 100% du chiffre d’affaires … et donc 100% du revenu ! Intéressant pour des sites dont le livre est vendu 50€ !

Les revenus tirés seront fonction des produits vendus, du trafic et des taux de transformation du site (taux de transformation = nombre de ventes réalisées / nombre de visiteurs total).

Passer par des plateformes d’affiliation

Peu encore utilisées par les sites web francophones, les plateformes d’affiliation se mettent entre les annonceurs et les sites Web disposant d’un bonne audience. Le Site web fera la publicité d’un produit et touchera une commission sur les ventes. Les modes de rétribution sont nombreux (voir l’article sur les business model de l’internet).

Adhérer à une régie du type Tradedoubler, Amazon ou Effiliation est assez facile et ne prend que quelques minutes. Une fois sur la plateforme, il suffit de s’inscrire aux programmes proposés.

Suivant les sites, les rémunérations peuvent aller de quelques euros par mois à plusieurs dizaines de milliers.

Les régies publicitaires

Les principales régies publicitaires sont Influence, W2Media ou encore Adrider. Il est cependant difficile de gagner correctement sa vie avec ce type de sites : les modes de rémunération sont souvent calculés au CPM (coût par mille) et le revenu sera proportionnel… au nombre d’affichage donc in fine de visiteurs. Autant avoir BEAUCOUP de trafic sur son site pour espérer retirer de son site avec ce type de programme un revenu substantiel, d’autant que les internautes au fil des ans tendent à se « blinder » contre ce type de bannières.

Cliquez, partagez!

Le coin des achats professionnels