Qui sont les e-commerçants?

Article mise à jour le: 3 juillet 2012

Le monde du e-commerce affiche une croissance insolente depuis une dizaine d’années et se côtoient sur ce marché aussi bien de grands noms connus et reconnus par tous aux prix de coûteuses campagnes de marketing comme PriceMinister ou encore  Rue du Commerce et des milliers de boutiques en ligne créées par des auto-entrepreneurs souvent anonymes qui témoignent chaque jour un peu plus de l’envie d’entreprendre des français.

Une étude très intéressante parue sur Journal du net nous en apprend plus sur le profil des e-commerçant.

Cette étude a été faite grâce aux bases de données d’Oxatis, une solution qui permet de monter des sites internet marchands.

Dans les grandes lignes, voici ce qui en ressort:

  • les e-commerçants âgés de 35-49 ans constituent 53% des profils clients chez Oxatis et pour ceux qui possèdent déjà une boutique physique, cette part est logiquement plus élevée et s’élève à 58%. Une maturité qui aide donc à la création d’une e-boutique d’autant que le e-commerçants ont souvent déjà travaillé auparavant.
  •  Ces e-commerçants ont à 45% un niveau d’étude supérieur à bac+3.
  • En terme de formation, près de 4 e-commerçants sur 10 ont une formation dans le commerce, 16% dans les technologies – ce qui peut aider pour monter un site internet et connaître les finesses de fonctionnement d’un site web.
  • Les pure players (personnes qui n’ont qu’une boutique sur internet et pas de boutique physique) optent dans leur grande majorité pour un statut d’auto-entrepreneur contrairement aux autres qui choisissent le plus souvent un statut de SARL.

A l’heure du multicanal, 20% des e-commerçants possédant une boutique physique pensent que leur site web a eu un impact positif sur leur chiffre d’affaires et 24% pensent que le fait de posséder un site marchand a permis d’augmenter la fréquentation physique de leur magasin.

Distribuer ses produits sur internet peut être un excellent moyen d’augmenter sa visibilité donc dans le monde réel, à condition de renvoyer les clients sur le site, d’animer fréquemment le site (offres promotionnelles, jeux concours…).

Autre fait intéressant souligné dans cette étude est qu’un commerçant sur trois passe par une place de marché pour distribuer ses produits et la moitié a recours à un comparateur de prix.

L’âge et le niveau de formation moyen augmentent avec le temps et l’explosion de la concurrence sur internet. Les moyens se professionnalisent de plus en plus comme peut en témoigner le recours à des places de marché et à des comparateurs de prix.

Le coin des achats professionnels