Reportingbusiness.fr
le site des cadres connectés: analyses, conseils et shopping

Quelques astuces pour améliorer votre taux de conversion

Pour ceux qui travaillent dans le web, vous le savez, avoir un beau site internet ne suffit pas pour atteindre vos objectifs (vente de produit ou de service, collecte de leads, abonnement à une newsletter etc…) : il faut avant tout avoir du trafic qualitatif qui vous permettra d’atteindre vos objectifs grâce aux conversions qu’il vous amènera sur le site.

Et là on comprend l’importance de ce KPI : le taux de conversion (fraction du nombre de visiteurs réalisant une action donnée sur le nombre de visiteurs total) est révélateur de l’efficacité de votre site.

Le taux de conversion dépend bien sur de l’offre commerciale dans le cas de la vente d’un produit ou d’un service (avoir un bon prix, avoir du stock…), mais aussi de critères qualitatifs liés au site internet lui-même. Voici quelques éléments qui vous permettront d’améliorer rapidement votre taux de conversion :

1. La vitesse de téléchargement des pages du site. C’est de loin le critère qualitatif le plus important, c’est un levier très puissant qui participe à accroitre le taux de conversion de votre site. D’après une étude réalisée sur le site américain Walmart (disponible au lien suivant), la conversion augmente de 2% pour chaque seconde de téléchargement gagnée. Autrement dit, si vous avez 1 000 visiteurs par jour et vous réussissez à réduire le temps moyen d’une seconde le téléchargement de vos pages, vous pouvez facilement obtenir 20 conversions supplémentaires par jour. De plus, plus vos pages se téléchargent rapidement, plus Google vous valorisera au niveau SEO car le taux de rebond diminuera (l’internaute n’est pas très patient malheureusement !) et il en va de même pour votre taux de sortie : voilà donc un beau cercle vertueux ! Pour ce faire, passez au crible toutes les pages de votre site et regardez sur Analytics le temps de téléchargement moyen de vos pages, si vous voyez que certaines pages sont anormalement lentes lors du téléchargement  cela veut dire que vous devez intervenir techniquement pour réduire le délai. Pensez aussi à avoir une version responsive de votre site pour optimiser les conversions sur mobiles et tablettes.

2. L’image de votre site internet. L’impact visuel que transmet votre site est déterminant lors de la visite d’un internaute : en moins d’une seconde l’internaute se fait une idée de votre produit / service juste à la vue du graphisme et du design du site. Mettez-vous dans la peau d’un internaute lambda et demandez-vous ce qu’il pense lorsqu’il arrive sur votre homepage ? Avez-vous envie de poursuivre la navigation ? Le site vous semble-t-il clair et friendly ? Est-il captivant ? Evitez de mettre trop de textes sur vos pages, aérez, pensez à donner une place importante aux images, à votre produit.

3. Soignez votre Value Proposition, c’est-à-dire le message qui exprime les bénéfices que retirera un consommateur en utilisant un produit/service donné et qui le différencie du reste du marché. Concrètement posez-vous la question « en quoi ce site est fait pour moi ? » et essayez de structurer votre Value Proposition en le composant d’un titre court et attractif, d’un visuel fort et en listant les principaux avantages de votre service/produit.

4. Un objectif par page : soyez clair et facilitez la conversion lors de la navigation de vos internautes. Rappelez le bouton Call to action sur les pages à chaque fois que vous proposez un produit / service, mettez-le en valeur (dimension importante, couleur forte, qui contraste avec la charte graphique du site, placez le en haut / milieu de page pour éviter que l’internaute doivent descendre sur la page avec sa souris pour le voir…). Si vous mettez trop de contenu et d’informations sur une même page l’internaute risque de se perdre voire de se lasser et abandonnera le site.

5. Votre site inspire-il confiance ? Seriez-vous prêts à acheter sur un site marchand qui n’affiche pas ses conditions de vente par exemple ? Quelle crédibilité accordez-vous à des sites d’informations qui sont bourrés de fautes d’orthographe ? Le site fonctionne-il correctement ? Rencontrez-vous de nombreux bugs lors de votre visite ? Pouvez-vous contacter le service client ? Pouvez-vous écrire à la rédaction ? Ce sont autant de points qui sont pris en compte lors du processus de conversion par un internaute, donc tachez de les soigner, rassurerez-le au maximum, anticipez ses besoins, et pensez à mettre par exemple des témoignages de clients satisfaits !

Découvrez les derniers sites produits par reportingbusiness.fr, un site entièrement dédié aux fournitures professionnelles pour les pro, un site dédié aux produits techno et geeks, un site consacré à la mode et à la maison.

Découvrez aussi les prestations business en matière d'analyse de données.

Pensez à partager avec votre réseau !

Recevez une fois par semaine la newsletter et ne ratez plus aucun article. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.



Vos commentaires

7 Commentaires

  • Fabien dit :

    merci pour votre article.Effectivement avoir un très beau site ne sert pas à grand chose finalement don il est inutile d’y passer trop de temps.Par contre, améliorer la qualité de la rédaction des articles est primordial car c’est avec ça qu’on attire plus de trafic et qu’on améliore le taux de convertion

    • Romain dit :

      En effet Fabien, vous avez raison! Un bon contenu attirera un trafic SEO de qualité pour un coût d’acquisition relativement bas (juste des heures passées à rédiger les artciles), et si le produit est bon la conversion sera au rendez-vous!

  • Roman dit :

    Très bon article! En particulier le 1. est très intéressant!

  • sofia dit :

    merci pour votre article.Il est vrai que la qualité des articles est primordiale et Google semble bien parti pour solidifier cette idée, part contre, j’ai une petite question.Est ce le taux de conversion est encore très important pour le positionnement ou pas? car j’ai lu quelque part qu’après des tests, des blogueurs ont conclu que c’est pas vraiment le cas.

    • Romain dit :

      Bonjour Sofia, je pense que le taux de conversion est à considérer surtout comme un critère qualitatif pour mesurer l’efficacité d’un site internet, dans le sens où il est révélateur de la cohérence du site et donc de la stratégie SEO. Je ne le considérerais pas directement comme un levier d’amélioration pour le SEO.
      Pour le cas d’un site qui collecte des leads par exemple, un taux de conversion élevé signifie que les internautes éprouvent un fort intérêt pour le service proposé et donc il s’agit d’une audience de qualité, en target avec le sujet du site, qui aura sans doute passé du temps sur le site, lu plusieurs pages, partagé du contenu et donc participera à améliorer le SEO di site. Pour un site ecommerce cela me semble moins évident car il faudrait analyser la source du trafic (SEM, affiliation, CRM…) et les taux de conversion par canaux, sans oublier que le taux de conversion dépend avant tout de d’autres critères dans le cas de la vente d’un produit (disponibilité de celui-ci, prix de vente, prix de la livraison…). Je pense qu’il faut considérer le taux de conversion et le SEO comme deux éléments clés indispensables à l’efficacité du site internet et qui forment un cercle vertueux : un bon seo = un trafic de qualité qui sera prédisposé à acheter (ou faire du lead) = hausse du taux de conversion = effets positifs sur le SEO (à condition de satisfaire les clients, de les fidéliser et de faire en sorte que ceux-ci deviennent des prospects).
      Quel genre de sites avez-vous en tête ?

  • sofia dit :

    merci Romain pour votre réponse.Puisque le domaine des huiles essentielles me passionne, j’aimerai bien faire un blog sur ce thème avec des articles de beauté….Mais bon c’est encore une idée et je devrais mieux étudier le sujet

Be nice. Keep it clean. No spam.