L’importance du zoning dans le web

Article mise à jour le: 1 juin 2013

Le zoning dans le web est une pratique visant à découper logiquement une page web pour agencer de la manière la plus pertinente une page internet en fonction de ses objectifs et des habitudes de navigation des internautes.

Personne ne pourrait imaginer par exemple une page internet avec le logo du site en bas de page, les mentions légales dans le haut du site, la bar de navigation en milieu de la page ou calée avec une taille de police réduite à en devenir quasiment illisible et ainsi de suite.

Le zoning, c’est ce qui va vous faire cliquer sur un bouton dans une page html plutôt que sur la photo juste à côté. L’agencement des éléments qui constituent une page internet est indispensable non seulement pour faire faire ce que l’on veut à l’internaute mais aussi et surtout pour ne pas le perdre dans ses repères et les conventions de l’internet.

Prenons un exemple pour illustrer le propos, celui de Viadeo par rapport à celui de Linkedin. Linkedin a récemment dépassé en nombre de visiteurs uniques son homologue français sur le marché français -alors que Viadeo tenait le haut du pavé depuis plusieurs années.

L »outil américain se détache globalement du français (dommage!) notamment par sa clareté de navigation et l’expérience procurée aux internautes.

Vous connaissez tous la fonctionnalité permettant d’ajouter des contacts en faisant défiler les profils « suggérés » algorithmiquement sur ce type de réseau social. Facebook à le même, twitter, Linkedin et Viadéo donc et ainsi de suite. C’est une fonctionnalité de base pour augmenter les nœuds de connexion entre les utilisateurs et obtenir un maillage du réseau et une viralité accrue.

Voici deux visuels que l’on peut voir si l’on compare la version de viadeo avec celle de linkedin sur cette fonctionnalité.

viadeo

 

linkedin

Plusieurs éléments font que la version américaine du site de networking professionnel est plus facile à lire.

Là où Viadeo décide d’adopter une lecture très horizontale (trois propositions par ligne), Linkedin préfère n’en mettre que seulement deux.  Pour rappel facebook a décidé de n’en mettre qu’une seule. Le gros avantage? permettre une lecture de type « scrolling » de bas en haut et donc ne pas « perdre » visuellement les internautes. L »œil n’aime pas faire des gauche droite sur le web comme le montre la majorité des études de type « eye-tracking’.

Autre point qui mériterait d’être retravaillé, le bouton incitant les utilisateurs à se connecter. Celui-ci est plus visible sur viadeo mais le call to action -la phrase d’accroche- est plus directe et punchy sur Linkedin.

La description du titre est « propre »: là où Viadeo met des points de suspension, Linkedin n’en met pas, ce qui donne un aspect plus abouti au site américain. Linkedin met en avant la zone géographique quand viadeo ne le fait pas -l’intérêt est cependant discutable. 

Dernier point enfin, Linkedin fait une part plus belle aux photos que sur Viadeo, ce qui peut augmenter le taux de clic – le visuel reste quelque chose de très important, s’agissant tout de même d’un réseau social.

Au final, sur les deux versions, les mêmes éléments sont présents mais leur agencement n’a rien à voir ce procure une expérience totalement différente pour les utilisateurs. La présentation des contacts sur Linkedin donne un aspect de « carte de visite » plus abouti par rapport au site français.

Le zoning est un élément à travailler et améliorer constamment à coup d’AB testing.

Le coin des achats professionnels