Les chiffres du e-commerce au 3ème trimestre 2012

La Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance) a publié ce 15 novembre 2012 les derniers chiffres issus de ses études sur le e-commerce. Une occasion de faire un point chiffré sur le marché du e-commerce et ses perspectives. 

Une hausse du nombre d’acheteurs sur internet

Les chiffres publiés par la FEVAD montrent que la progression du e-commerce a été en partie liée à la hausse du nombre d’acheteurs sur internet: +1.7 millions de personnes au cours des 9 premiers mois de l’années 2012 par rapport à 2011. Le taux de pénétration de l’internet marchand continue d’augmenter de façon spectaculaire en ces temps de crise économique.

Parallèlement à cette hausse du nombre d’acheteurs sur internet, la FEVAD a constaté une baisse du panier moyen (-4%) qui vient s’établir à 88 euros en moyenne – probablement un effet de la crise et du mix d’achat qui évolue avec le nombre de personnes achetant sur internet et leur maturité quant à l’achat en ligne.  Le montant des ventes a cependant finalement augmenté au global pour atteindre 33 milliards d’euros sur les 9 premiers moissoit une progression de 21% par rapport à 2011.

Dans ce contexte, la FEVAD estime que 9 milliards d’euros devraient être dépensés sur internet pendant les fêtes de noël. Cette période étant généralement la plus dynamique pour le commerce dans son ensemble et aussi pour les e-marchands.

Ces chiffres encourageants montrent le dynamisme actuel de l’internet marchand.

Cette tendance n’est pas prête de s’arrêter avec « banalisation » de l’acte d’achat en ligne sous l’impulsion des grands noms de type brick and mortar qui tendent à renvoyer très souvent les consommateurs vers leur propre site internet. Toute la population est en train de s’y mettre.

Si internet continue de croître de façon spectaculaire dans un contexte où la croissance du PIB du pays est proche de celle de zéro, cela montre de façon assez claire le basculement vers l’internet et le dématérialisé de l’acte d’achat. Le commerce « physique » continue de perdre des parts par rapport au commerce en ligne à vitesse grand V. Les marges sont aussi beaucoup plus intéressantes pour les marchands sur ce canal qui font l’économie de points de ventes.

La progression du mobile

l’autre point très intéressant montré par l’étude de la FEVAD est la croissance des ventes en ligne effectuées via le mobile. Les niveaux sont encore très faibles mais les ventes effectuées via un terminal mobile ont été multipliées par 2,5 cette année par rapport à l’année 2011. Le boom de la pénétration des smartphone et des tablettes numériques ne devrait que renforcer cette tendance dans les prochaines années.

Les nouvelles solutions de paiement en ligne en cours de lancement principalement aux US devraient déferler sur l’Europe et la France dans les prochaines années. Cette tendance de l’achat en ligne mobile est déjà integrée à la conception de plateformes de site comme Prestashop qui permet dans sa nouvelle version à l’internaute d’effectuer un achat même si la connexion est perdue pendant quelques instants -par exemple dans le métro ou en passant sous un tunnel.

Les sites internet vont devoir évoluer rapidement pour devenir tablette et mobile-friendly pour ceux qui n’ont pas encore amorcé ces développements techniques.

 

Le e-commerce a encore de très beaux jours devant lui avec la recherche des internautes des meilleurs prix, la possibilité d’acheter n’importe où et sur toute une variété de supports ainsi que sur la montée en première ligne des acteurs du e-commerce traditionnels.

Découvrez le nouveau site, beaugosse.me, consacré à l'univers masculin: mode, shopping, conseils d'achat, loisirs, montres et bien plus encore!
Accéder au nouveau site maintenant