#concept original de site: 99 dresses.com

Article mise à jour le: 6 septembre 2019

Internet foisonne de sites internet aux concepts originaux. Dans la série des sites internet originaux, un nouveau site dans la mode se démarque: 99dresses.com

Update: Le site a fini par faire faillite et ce post de sa fondatrice vaut le détour.

Le concept 99dresses.com

Le concept est tout simple: partant du constat que 1) les femmes rêvent d’avoir un maximum de vêtements différents et souhaitent pouvoir en changer fréquemment et que 2) malheureusement faire du shopping coûte cher, le concept de 99dresses.com est celui du troc en ligne revisité.

Comment cela fonctionne-t-il pour l’utilisatrice?

99dresses

Dans un premier temps, pour vendre un vêtement ou un accessoire, il suffit d’uploader sur le site 99dresses.com une photo de celui-ci. La photo du vêtement sera ensuite vérifiée et retouchée et sa propriétaire recevra en échange de sa vente une monnaie virtuelle appelée « bouton » qu’elle pourra utiliser pour acquérir d’autres vêtements.

Dans le cas d’un achat, l’utilisatrice pourra payer en « boutons » , si cette monnaie virtuelle venait à lui manquer, l’utilisatrice peut toujours acquérir cette monnaie au cours d’un dollar = un « bouton ».

En cas de vente du vêtement, le vendeur reçoit l’adresse de l’acheteur pour qu’il puisse l’expédier lui-même. Les frais tarifaires sont à la charge de l’expéditeur. Si la robe ne satisfait pas à l’utilisatrice qui la reçoit (problème de taille par exemple), celle-ci est invitée à la remettre dans le « placard infini ».  Si les crédits ne sont pas utilisés sous 1 an, l’utilisateur perd ses « boutons ».

L’histoire du site: 99dresses.com

Le site d’origine australienne a été fondé par trois personnes: Nikki, Pete et Dan. Ses fondateurs sont respectivement une passionnée de mode et deux développeurs. Le site est actuellement en cours de développement, la seule catégorie pour le moment disponible au troc sur la plateforme est celle des robes. Les autres catégories devraient s’ouvrir plus tard.

Le business model de 99dresses.com

Point intéressant: ici pas de stock à gérer ni de logistique. Le site n’est finalement qu’une plateforme de mise en relation, les échanges ont lieu directement entre les utilisatrices ce qui réduit drastiquement le besoin en fond de roulement requis pour le fonctionnement quotidien de l’entreprise: les achats de « boutons » se font comptant et l’entreprise payant sûrement ses prestataires à 30 jours ou plus, il doit sûrement s’agir d’un BFR…négatif, situation idéale donc pour la trésorerie de l’entreprise.

Les frais de fonctionnement sont aussi réduits au minimum: l’essentiel des frais sont des frais de marketing (promotion du site et du concept, frais de graphisme), quelques coûts de serveurs.

Le chiffre d’affaires de 99dresses.com se fait donc logiquement sur la vente de monnaie virtuelle. Tout l’intérêt du site avec ce fonctionnement est donc d’avoir une valeur totale des achats inférieurs à la somme des valorisations des vêtements. L’enjeux consiste donc avec cette base de coûts fixes réduite au minimum à maximiser le volume des échanges pour augmenter le nombre d’achat de monnaie virtuelle.

Pour cela, le recours au community management est nécessaire avec une forte viralité parmi les cercles de la mode et notamment des bloggeuses mode.

Finalement 99dresses.com apparaît comme une alternative spécialisée dans la mode à d’autres plateformes comme eBay.

Le coin des achats professionnels