La bonne santé des logiciels français

Article mise à jour le: 11 mai 2015

Le marché des logiciels français est en évolution et se caractérise per une importance croissante des sociétés étrangères. De plus en plus d’éditeurs français passent en effet sous le contrôle d’entreprises étrangères, et les acteurs franco-français pourraient ne plus résister très longtemps aux acquisitions venues de l’extérieur.

Quelques recommendations populaires pour vous:

La 11ème édition du Truffle 100 (classement annuel des éditeurs et créateurs de logiciels, créé par la société de Private Equity Truffle Capital, et le cabinet d’études CXP), recense 22 sociétés cotées à la Bourse de Paris, contre 33 sociétés cotées en 2009.

 

Une croissance du marché des logiciels de 6%

Le CA réalisé par les 100 premiers éditeurs français de logiciels atteint les 6,6 milliards d’euros en 2014, soit une croissance de 6% par rapport à 2013. Un marché au beau fixe pour le Truffle100, qui ne connait pas la crise, avec une croissance que les autres secteurs d’activité aimeraient bien avoir !

Un marché en croissance donc, et en pleine évolution : les fusions/acquisitions ont augmenté en valeur de 86% par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi 189 millions d’euros en 2014.

 

 

Un fort investissement en recherche et développement

Le marché des logiciels en France est un marché qui consacre 15% de son budget à la recherche et au développement, ce qui est considérable quand on sait que les activités de recherche et développement en France représentent à peine 2% du PIB.

La bonne santé économique du secteur de l’édition de logiciels se manifeste également par sa capacité à embaucher : en 2013, les entreprises du Truffle 100 comptait 79 000 employés, alors que fin 2014 ce nombre s’élevait à 103 000. Le santé financière est bonne : le taux de profitabilité moyen de ces entreprises est de 5% en 2014 (le résultat net des éditeurs était de 600 millions d’euros en 2014).

 

 

Logiciel : un marché très concentré potentiellement à risque

Une des principales caractéristiques de ce marché reste la forte concentration : sur les 6,6 milliards de chiffre d’affaires réalisés per le top 100 des éditeurs français, la moitié a été réalisée par les 5 premières entreprises. C’est à dire que les 95 autres entreprises n’ont réalisé que la moitié de ce chiffre d’affaires. Et parmi le top 5, l »entreprise Dassault réalise près de 30% du CA total du Truffle 100, avec 2 milliards de CA.

C’est là que réside une faiblesse des acteurs de ce marché : il y a trop de « petites » entreprises qui ne sont pas capables encore d’arriver à la taille critique pour se développer davantage, notamment à l’international. les entreprises de taille moyenne présentes savent pourtant que pour survive dans un marché concurrentiel il sera de plus en plus difficile de rester seules, et qu les rachats par des groupes étrangers peuvent constituer une opportunité pour leur développement futur.

Parmi les entreprises françaises leaders, on peut citer par exemple l’éditeur E-Front qui a été racheté par l’anglais Bridgepoint ou encore l’éditeur Orsyp racheté par l’autrichien Automic en 2014. Les rachats par des groupes étrangers vont sans doute se multiplier dans les prochaines années.

Les entreprises françaises moyennes ont en effet du mal à accéder au financement, ce qui les met dans une situation de vulnérabilité face aux gros groupes étrangers. Par rapport au classement de 2013, ce sont près de 190 millions d’euros qui ne sont plus pris en compte du fait des acquisitions de sociétés françaises par des groupes étrangers.

 

 

Une croissance du Saas

Quelles sont les principales tendances des entreprises à l’intérieur du classement ?

  • le développement des technologies numériques
  • la migration des systèmes d’informations vers le cloud
  • le développement des applications mobiles
  • la valorisation du Big Data
  • la progression de SaaS : en 2014, 68% des entreprises du Truffle 100 proposaient au moins une offre en SaaS, contre 60% en 2013.

 

Les entreprises du Truffle 100 peuvent donc être confiantes dans l’avenir, les projets de développement sur le marché des logiciels ne manquent pas.

Retrouvez toutes les informations relatives à l’étude sur le site de Truffle 100

 

Trouvez votre Freelance pour faire avancer vos projets. Essayez Fiverr!

Cliquez ici si vous cherchez un designer pour votre logo, un webmarketer pour votre site internet, un expert business ou analyste big data.

Le coin des achats professionnels