Accord entre Schneider Electric et Aveva

Article mise à jour le: 17 octobre 2016

Le groupe Schneider Electric se positionne sur le marché des logiciels industriels grâce un accord passé avec la société britannique Aveva pour donner naissance à un colosse sur le marché des logiciels industriels.

 Areva_Logo

Schneider Electric sera majoritaire

Le 20 juillet 2015 Schneider Electric et Aveva ont conclu un accord qui doit encore être approuvé par les actionnaires. Pour la création de cette nouvelle entité, Schneider Electric a versé à Aveva 550 millions de livres sterling, soit près de 800 millions d’euros. En contre partie, 74 millions de nouvelles actions seront mises sur le marché. Grâce à cette manœuvre financière, Schneider Electric aura le contrôle de la nouvelle société puisqu’elle détiendra 53,5% du capital.

Cet accord va bénéficier également à Aveva qui pourra renforcer sa position sur le marché : la branche dédiée aux applications industrielles de Schneider Electric, Schneider Electric, sera incorporée à Aveva. Wonderware, SimSci et Aventis feront donc partie d’Aveva qui en profitera pour développer sa gamme de produits et se diversifier.

Enjeux industriels de l’accord

L’opération entre Schneider et Aveva est bien sûr stratégique. Aveva, déjà présent sur les marchés Oil & Gas, Power et Marine, renforcera sa position sur ces marchés et étendra sa gamme de produits et renforcera sa présence aux Etats-Unis. L’offre d’Aveva permettra ainsi de couvrir tous les aspects du cycle de vie  des assets digitaux, de la simulation de process au design 3D, en passant par la gestion des data et des opérations.

Après avoir mis la main il y a un an et demi sur Invensys, Schneider Electric consolide sa position dans les logiciels industriels en prenant le contrôle de l’éditeur britannique Aveva. Schneider Electric confirme son virage amorcé il y a plusieurs mois vers le logiciel pour compléter ses activités coeur de métier.

L’objectif de ce rapprochement est de créer un groupe « leader mondial des logiciels industriels » au chiffre d’affaires de 769 millions d’euros.

Le coin des achats professionnels