Les 8 astuces indispensables pour lancer un site marchand aux Pays-Bas

A part une langue aux sons bizarres, des tulipes et des fromages gouda, les Pays Bas sont surtout réputés pour être un des premiers marchés du commerce en ligne et peuvent vous offrir des belles opportunités de business avec des dépenses de près 10 Mds€ online.  L’ecommerce va croître encore de 8% en 2015 et 2016 selon une étude réalisée par Ipsos et notamment sur le m-commerce.

Avec la majorité de la population connectée et 2 sur 3 Néerlandais qui achètent en ligne, le web innovativ reste un secteur majeur.

Néanmoins, il faudra prévoir quelques adaptations de votre boutique en ligne et de vos actions marketing pour attirer les Néerlandais.

Etape 1 : Préparez votre boutique en ligne

  • Point crucial : La bonne communication
    • Il est important d’employer les bons moyens de la communication et de marketing pour s’adresser aux Néerlandais. Même si la majorité des néerlandais parle bien anglais, il ne suffit pas de proposer votre site en anglais. Les consommateurs préfèrent largement les sites nationaux, donc si vous voulez vous établir comme site étranger, il faudra le traduire soigneusement par un natif.
  • Afficher le cookie law
  • Les Pays-Bas étaient un des premiers pays à appliquer strictement cette loi en mai 2012. La transposition de la directive européenne prévoit que le consentement doit être « sans équivoque ». Les experts estiment actuellement qu’une fenêtre pop-up dotée d’une case à cocher « accepter » constitue le seul moyen d’obtenir le consentement de l’utilisateur sur ce marché.
  • Proposer la bonne méthode de paiement
  • ¾ des e-shoppers néerlandais préfèrent payer avec IDEAL – c’est donc indispensable de proposer cette méthode de paiement
    • 10% “acceptgiro” – virement bancaire (souvent après livraison)
    • 7% carte de credit
    • 4% Paypal
    • Pour les boutiques de mode, une nouvelle méthode de paiement est souvent proposée : https://www.afterpay.nl/en/ (paiement après essayage)
  • Intégrer un label de qualité local : Thuiswinkel Waarborg
    • Si vous vous baladez sur le web néerlandais, vous rencontrez souvent ce petit label de qualité. Les critères pour y accéder sont assez stricts, mais ceci représente tout de même une valeur ajoutée et une rassurance pour les Néerlandais avant d’acheter sur un site étranger

Etape 2 : Adaptez vos leviers marketing

  • Les bonnes promotions
    • Les consommateurs néerlandais adorent les promotions et avoir l’impression de faire des bonnes affaires. Aux Pays Bas, quasiment personne ne peut s’en passer, il y a toujours des offres du style 3=2. Ceci ne veut pas dire que les Néerlandais ne sont pas exigeants vis à vis de la qualité. Il faudra toujours employer une bon rapport qualité /  prix et veiller sur la concurrence pour ne pas être plus cher.
  • Intégrez vos offres aux shopbots locaux
    • Pour profiter de la visibilité immédiate, proposez vos produits sur les bons comparateurs de prix. Voici la liste des acteurs principaux :
      • Comparateurs classiques : beslist, kieskeurig, prijsvergelijk, vergelijk…
      • Comparateurs mode : fashionchick, shopzilla, stylight, stylefruit…
      • Places de marché : beslist (attention, il faut être inscrit à la chambre de commerce néerlandaise pour y vendre), speurders, marktplaats…
  • Travaillez avec des agences locales
    • Plutôt que de se fier aux conseils des agences françaises, choisissez des agences et acteurs qui sont implantés sur le marché néerlandais depuis longtemps et qui connaissent réellement le fonctionnement. Certes, il y a des partenaires internationaux, mais parfois ça vaut le coup d’écouter les agences locales qui ont une meilleure connaissance du marché. En affiliation, ça sera par exemple Daisycon ou Tradetracker.
  • Suivez vos clients avec un SAV adapté
    • Une fois les ventes aux Pays-Bas lancées, il faudra avoir un service client néerlandais à l’écoute pour suivre les clients fraichement acquis. Ne les perdez pas à ce moment là, il est très important de pouvoir leur répondre dans leur langue natale. Si vous avez du mal à trouver des profils néerlandais en France, vous pouvez toujours externaliser le SAV.

 

Voici donc quelques astuces clés pour réussir son entrée sur le marché néerlandais. Sachez qu’il faudra toujours une personne ayant acquis une vraie connaissance du marché pour bien suivre le tout.

Étiqueté

Achats professionnels

Fashion

Lifestyle

Hightech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *