Les questions à se poser avant d’acheter un thème WordPress

Article mise à jour le: 7 septembre 2019

Prenez un instant avant de commencer la lecture (merci!) pour découvrir mon nouveau projet: Vous êtes une PME et souhaitez analyser vos données commerciales, sans investir beaucoup ni embaucher un data scientist? DataInsightOut est fait pour vous! Venez en apprendre plus sur le site et consulter le blog.

Commencer l'analyse de données

Vous avez un beau site internet mais voilà, vous voulez changer son design car vous vous êtes lassé, vous voulez donner un coup de jeune à l’image de votre site, voire vous repositionner.

Si vous utilisez WordPress, vous savez que vous pouvez changer facilement le thème que vous utilisez Si parmi les thèmes standards aucun ne vous plait, vous pouvez en acheter : voilà les points que nous vous conseillons de vérifier avant de sortir votre carte de crédit cependant :

1. Esthétique du thème

Le thème que vous voulez acheter correspond-il bien à l’aspect graphique souhaité ? Vous pouvez toujours adapter un thème mais avez-vous la possibilité de changer les couleurs, les dimensions du thème ? Le thème doit satisfaire vos besoins de layout et de contenu, sans quoi il sera difficile de travailler avec.

2. Vous cherchez un thème pour blog ou pour site internet ?

Il faut en effet bien savoir la destination d’usage du thème car s’il est facile d’adapter un thème pour site internet à un blog, le contraire n’est pas aussi évident. Mieux vaut donc rechercher les thèmes par catégorie d’usage pour être sûr d’avoir un thème qui conviendra à vos besoins.

3. Acheter un nouveau thème sorti depuis peu sur le marché ou alors un thème qui existe depuis longtemps ?

Voilà un aspect qui est souvent négligé, mais attention : n’oubliez pas que les thèmes récents (que peu de personnes ont encore utilisé) peuvent être sujets à des bugs techniques car ils ont peu « vécu » et donc doivent encore être améliorés par les équipes techniques qui l’ont créé.

Grâce aux remarques des acheteurs les thèmes « anciens » peuvent ont été corrigés, de nouvelles options ont été ajoutées, vous pouvez y ajouter également les plugs in les plus connus… Si vous préférez éviter les mauvaises surprises il est sans doute préférable d’acheter un thème qui a fait ses preuves auprès des webmasters. Vous n’aurez pas par contre la satisfaction d’avoir un thème peu utilisé sur le marché qui se dénotera par son originalité.

4. Le thème supporte-t-il la dernière version de WordPress ?

Regardez bien cette caractéristique technique de compatibilité : il y a en effet des vieux thèmes qui ne supportent pas les dernières versions de WordPress.

Si vous avez un Worpress à jour et achetez un thème qui n’est pas compatible avec votre version, vous rencontrerez de gros problèmes !

5. Le thème supporte-t- il les fonctions de base de WordPress ?

Assurez-vous avant d’acheter un nouveau thème que celui-ci supporte bien toutes les fonctions de base de WordPress (menu, widget, commentaires…) pour exploiter au maximum le CMS le plus populaire de l’internet.

6. Le thème est-il optimisé SEO ?

WordPress est SEO friendly, on le sait.

Mais le thème que vous choisissez ne doit pas sanctionner votre site au niveau SEO : le design du site est un élément que Google et les autres moteurs de recherche prennent en compte pour valoriser un site web. Le thème doit donc permettre au site d’avoir un code propre et une architecture SEO friendly qui favoriseront son positionnement dans les moteurs de recherche.

7. Le support commercial

Prenez en compte lors de l’achat d’un thème si vous avez la possibilité d’interagir avec l’équipe commerciale qui vous a vendu le thème. Il peut toujours être utile en effet de contacter le service après vente en cas de pépin ou de demande technique sur le thème, Si vous avez acheté un thème auprès d’un webmaster et que vous avez du mal à l’utiliser car vous êtes limité techniquement par exemple, plutôt que de le jeter et de passer à un autre thème il peut être judicieux de demander un travail extra au webmaster qui l’a créé. C’est pour cela qu’un service après vente disponible et gratuit peut être un gros plus lors de la décision d’achat.

8. Lisez les feedbacks des utilisateurs

Comme quand vous allez au resto et que vous consultez TripAdvisor pour choisir où aller manger, pensez à lire les commentaires des internautes qui ont acheté le thème que vous avez en vue. Il s’agit bien sûr d’opinions subjectives, mais cela vous aidera à avoir une idée sur le niveau de satisfaction des utilisateurs et vous pourrez découvrir si le thème a des défauts / limites  récurrents dont les utilisateurs se plaignent.

9. Le thème est-il optimisé pour les annonces publicitaires ?

Beaucoup de bloggeurs utilisent les bannières publicitaires traditionnelles pour monétiser leur audience et (au moins) couvrir les dépenses économiques liées à l’hébergement du site. Si vous avez un blog et vous souhaitez développer des encarts publicitaires, informez-vous sur le thème que vous convoitez : combien de bannières publicitaires peut-il supporter? Quelles sont les dimensions des bannières que je peux insérer ? Puis-je adapter les dimensions des bannières à mes besoins ?

Comme dernier point et conclusion, il vous convient donc de choisir un thème qui soit en adéquation avec vos compétences techniques. Si vous n’êtes pas expert en développement informatique, limitez-vous à des thèmes généralistes qui sont utilisés par de nombreuses personnes et qui sont faciles à gérer. Si par contre vous vous sentez capable de coder, vous pouvez opter pour un thème plus complexe que vous pourrez modifier selon vos besoins en échange de quelques heures de travail !

Cliquez, partagez!

Le coin des achats professionnels