Apple gagne désormais plus d’argent avec l’Iphone que Nokia!

Et oui, les derniers résultats de la firme à la pomme sont tombés, c’est maintenant officiel: Apple gagne désormais plus d’argent avec l’Iphone que Nokia! Les ventes d’Apple d’Iphones ont été de 18,6 millions d’appareils sur le premier trimestre 2011 contre 108 millions pour son concurrent finlandais, Nokia. Décryptage des points clés d’Apple en terme de stratégie et d’impact sur un marché.

Le marché de la téléphonie en plein (r)évolution

Même si Nokia reste le leader mondial sur le marché du téléphone portable, la firme a été battue en chiffre d’affaires par la marque de Steve Jobs: là où Nokia a enregistré 9,4 milliards de dollars sur Q1, Apple a réalisé 11,9 milliards!

Apple a réussi le tour de force en l’espace de 2 ans à imposer une nouvelle done au marché du mobile pourtant largement dominé par d’autres acteurs. L’anecdote aurait voulu que l’on aurait proposé à Jobs en premier lieu un Ipad et qu’il ait décidé de lancer l’outil d’abord en taille réduite sur le marché du téléphone mobile.

Apple: Inventeur de solutions et casseur de codes

Alors pourquoi Jobs a réussi là où Nokia se débat dans un nouveau plan de réduction des coûts?

Toute la force a été de développer une proposition de valeur ajoutée sur un marché sujet aux tendances. Les revirements sur ce marché sujet aux tendances a été possible, d’autant qu’Apple avait déjà un pied (voir plus) dans le hardware.

La proposition de valeur ajoutée et de casser les codes d’un marché pour en imposer de nouveau a toujours été la marque de fabrique d’Apple. Souvenez-vous de l’Imac avec ses couleurs rigolotes: pourquoi faire du gris ou du noir quand un design plus sympa est possible? Ludique oui mais efficace pour relancer une marque innovante dans le passé (ah le Macintosh!).

La force d’Apple selon moi réside dans son extraordinaire capacité à comprendre les limites d’un marché et d’écouter les frustrations des utilisateurs pour leur offrir un objet à vrai valeur ajoutée. Et aussi, accessoirement, de savoir vendre cette valeur ajoutée en jouant dans le registre du « cool ».

Savoir écouter un marché, ce n’est pas réunir autour d’une table les consommateurs pour simplement entendre leurs frustrations: c’est aussi comprendre les non dits et avoir une forte imagination. Alors oui c’est prendre des risques, mais autant les calculer.

Savoir développer un eco-système est la force d’Apple

Quand vous achetez un produit Apple, vous êtes entrez dans un eco-système: produits, accessoires et services sont faits pour capter le client et ne pas lui donner d’autre issue. Si vous achetez un Ipod, vous synchroniserez  votre musique obligatoirement grâce à Itunes. Si vous achetez un Iphone, vous téléchargerez les applications Apple. Et à chaque fois, vous deviendrez plus captif et multiplierez les occasions d’achat avec la marque de Jobs.

Tout est calculé: le sens du produit est à mon sens extraordinaire. Apple ne se contente pas de lancer un produit mais en développant un environnement propre et des codes marketing particuliers, elle réussit à faire vivre ses produits.

Précisez votre besoin, nous nous chargeons de vous trouver les bons contacts suivant votre besoin.