Les 4 règles d’or pour la creation d’un tableau de bord de gestion

Un concepteur de tableaux de bord de gestion doit suivre certains points pour être sur que ceux-ci soient utilisés au quotidien par le management.


Choisir des unités de mesure sur lesquelles un utilisateur peut agir.

Inutile de multiplier les indicateurs. Il vaut se concentrer sur les indicateurs qui feront que l’utilisateur pourra déployer un plan d’action rapidement après consultation de celui-ci . Cela  requiert une phase d’audit, d’écoute des besoins  du manager: quelle est sa mission au quotidien ? De quoi a-t-il besoin réellement ? Autant de question qu’il faut se poser en amont pour pouvoir effectuer cette sélection d’indicateurs pertinents.  A la visualisation du résultat, il faut se demander : « maintenant que j’ai cette information, que puis-je en faire ? » Si a cette question vous ne voyez toujours pas de levier d’action, c’est que le tableau est a retravailler.

Attirer le regard vers l’essentiel…

Ou encore  utiliser une mise en forme permettant de se concentrer sur les points cruciaux : des totaux, des variations. Les outils pour une mise en forme pertinente sont nombreux. Les couleurs dans un tableau de bord ne sont pas la pour faire « beau » mais pour fluidifier sa lecture. Évitez donc de surcharger les fonds de cellule, de multiplier les bordures de cellule ou de mettre toute une ligne en gras pour simplement mettre du gras. Ce sont des erreurs de présentation fréquemment rencontrées en entreprise et facilement évitables. Je vous conseille de consulter la rubrique consacrée à l’amélioration des présentations.

…et permettre d’explorer les informations secondaires

L’essentiel étant montré, le tableau de bord doit être suffisamment riche pour pouvoir permettre d’approfondir l’analyse si une ligne parait suspecte. Il s’agit de hiérarchiser les niveaux d’information pour permettre de gagner du temps : pas de changement observé sur le total ? le manager pourra gagner du temps et ne pas avoir à creuser cette fois-ci les résultats.

Différentes vues suivant les utilisateurs

Certaines personnes préfèrent un graphique, d’autres les tableaux. Parfois il convient mieux d’utiliser les deux en même temps. Un tableau de bord doit s’adapter a son utilisateur pour être rapidement adopte et être utilisée dans la durée.

Étiqueté , , ,

Vous souhaitez développer votre activité commerciale?

Remplissez le formulaire suivant pour obtenir un devis gratuit et sans engagement pour faire l'acquisition de contacts B2B:

Vous êtes une marque? Une entreprise? Publiez un article sponsorisé sur reportingbusiness.fr et touchez plusieurs milliers de lecteurs! Envoyez un mail pour en savoir plus!

Recevez une fois par semaine la newsletter et ne ratez plus aucun article. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *