Le concept de marge sur coût variable expliqué

Article mise à jour le: 28 octobre 2012

Prenez un instant avant de commencer la lecture (merci!) pour découvrir mon nouveau projet: Vous êtes une PME et souhaitez analyser vos données commerciales, sans investir beaucoup ni embaucher un data scientist? DataInsightOut est fait pour vous! Venez en apprendre plus sur le site et consulter le blog.

Commencer l'analyse de données

Comment comprendre simplement le concept de marge sur coût variable?

Prenons un  exemple pour commencer avant de généraliser. Lorsqu’un industriel fabrique par exemple un stylo, chaque stylo produit nécessité du plastique pour le tube, le bouchon, de l’encre et encore du plastique pour le conteneur de l’encre. Admettons que le coûtdu plastique et de l’encre par stylo soit pour l’industriel de 0.3€, et que le prix de vente soit de 1€, la marge sur cout variable sera alors de 0.7€. Il s’agit du cout directement imputable a une unité supplémentaire produite. Ce type de cout dépend directement de la quantité produite. Le cout variable s’oppose aux couts fixes – par exemple l’achat d’une machine, le cout de la publicité… bref les couts qui ne dépendent pas directement d’une unité supplémentaire produite.

Dans l’exemple précédent, on comptera 70% de taux de marge sur cout variable. Il faut cependant pour que l’activité de production soit rentable et que la somme de toutes ces marges sur cout variables permette au moins d’égaler la somme des couts fixes. Si je vends 1000 stylos à 1€ pièce, je peux compter alors générer 1000€ de chiffre d’affaires. Admettons que les frais de fonctionnement soient de 500 euros.  Pour espérer « amortir » mes 500 euros de frais fixes, il faut que je génère un CA égal a  x tel que: 0.7x=500. Dans ce cas le seuil de rentabilité sera égal a 714 euros.

Si je gagne 714 euros et que sur chaque vente, je gagne 70% une fois enlevé le cout de consommables, je peux espérer gagner 500 euros pour amortir mes frais fixes.

La formule du seuil de rentabilité est donc: SR = Montant des Frais Fixes / %marge sur cout variable

Tout l’art du marketing est donc de travailler sur en gardant cet objectif de marge sur cout variable élevé. Je m’explique. Le marketing travaille sur des lancements de produits en permanence : le marketing doit créer des produits qui vont maximiser cette marge de façon a vendre des produits a haute valeur ajoutée qui permettront d’amortir les couts fixes dans le futur plus rapidement.

C’est ainsi par exemple toute la stratégie d’Apple ou de Nespresso : cette dernière entreprise affiche des taux de marge apparemment comparables a l’industrie…du luxe ! C’est aussi ce concept qui explique la rentabilité généralement très élevé des…pizzerias : produire une pizza revient en général a 2 euros alors que celle-ci sera vendue en moyenne 11 euros.

Ce concept est l’une des  KPI important à maximiser et qui couplé a un contrôle efficace des couts fixes, permet d’accéder a une forte rentabilité.

Cliquez, partagez!

Le coin des achats professionnels