Comment utiliser les données d’une table dans Qlikview pour setter une variable

Une fonction bien pratique à utiliser dans Qlikiview.

qlikview-logo

Imaginez que vous deviez utiliser une donnée contenue dans une table pour setter cette valeur dans une variable, qui elle-même sera utilisée par la suite. Par exemple, vous avez une table dans une base de données contenant une date. La valeur de cette date, vous souhaitez l’utiliser pour la mettre dans une variable que vous utiliserez plus tard dans votre script.

L’astuce est la suivante, la fonction PEEK() va vous permettre de réaliser cela.

Vous allez dans un premier temps faire la manipulation suivante:

tMaVariableDate :

select max(date) as MAX_DATE from ma_table_date";

Vous allez ainsi créer une table qui ne contiendra que la valeur recherchée. Dans un deuxième temps:

let vMaVariable = peek('MAX_DATE',0,'tMaVariableDate');

Et le jour est joué, vous avez récupéré la valeur contenue dans la table que vous avez assignée à une variable – valeur que vous pourrez utiliser ensuite n’importe où dans votre script de chargement de données. L’avantage du recours à la méthode peek, et que vous pouvez boucler sur les valeurs et ainsi créer rapidement des centaines où des milliers de variables si nécessaire bien sûr. Le « 0 » dans le script indique la première ligne (comme souvent en programmation, l’array commence par 0). Un simple ${i} à la place une boucle for peut vous permettre plusieurs valeurs contenues dans une table.